Bureau mal rangé : les raisons psychologiques qui expliquent pourquoi les esprits créatifs s’épanouissent dans le désordre.

Bureau mal rangé : les raisons psychologiques qui expliquent pourquoi les esprits créatifs s’épanouissent dans le désordre.

Desordresource: elitedaily

Toute notre vie, on nous demande d’être « organisé ». L’ordre et le rangement ont toujours été considérés comme les clefs du succès.

Que ce soit à la maison, à l’école ou en colonie de vacances, l’ordre a toujours été inculqué aux enfants, et ce dès leur plus jeune âge. Parallèlement, être désorganisé a toujours été vu comme un défaut, et considéré comme le signe de l’échec. Et franchement, il est difficile de dire le contraire.

En effet, quel avantage pourrait bien conférer le fait d’être désorganisé ? Vous risquez d’être surpris. Car des études récentes menées en 2014 par l’Université du Minnesota apportent de nouveaux arguments au débat. Des arguments en faveur du désordre.

Il a toujours existé une légende urbaine, qui associait, dans nos sociétés modernes, les individus possédant des bureaux mal rangés, à des esprits particulièrement créatifs.

Mais pour être franc, j’ai toujours cru que si ces individus étaient particulièrement créatifs, c’était précisément parce qu’ils ne parvenaient pas à s’organiser.

Dans un coin, un questionnaire de la semaine dernière, non rempli. Dans l’autre, une page déchirée du Playboy du mois dernier, froissée, près de la bouteille de lotion. Des canettes de soda éparpillées un peu partout, comme sur un champ de bataille.

Le chaos règne sur votre bureau. Mais d’un autre côté, c’est votre chaos personnel, et il vous paraît totalement maîtrisé. Car lorsque vous avez l’habitude de ne pas ranger les choses à leur place, vous devez vous montrer créatif afin de tout faire tenir dans un espace limité. Et, qui plus est, vous devez tout faire tenir de manière confortable.

Pour quelqu’un d’étranger à la situation, bien souvent, ce chaos organisé semble pourtant totalement aléatoire.

La chercheuse en psychologie Kathleen Vohs, de l’Université du Minnesota, ne s’est pas limitée à son bureau lorsqu’elle a décidé de mener l’enquête sur cette légende urbaine. À vrai dire, Vohs (elle-même un esprit très créatif) a justement choisi d’aller au-delà du simple bureau mal rangé. À l’entendre, elle a l’air désordonnée. Mais c’est un désordre très créatif.

Mettant en place une série de tests ayant lieu dans une pièce bien rangée, et dans une autre, mal rangée, Vohs a pu en conclure que les pièces en désordre stimulent bien plus la créativité, et que c’est scientifiquement démontrable.

Bien sûr, avant tout cela, il faut définir ce qu’est la créativité, et comment une chambre mal rangée pourrait bien vous aider à la stimuler.

La créativité, dans sa forme la plus pure, est une manière de penser autrement, en s’extirpant du carcan de la pensée conventionnelle. Il est alors assez logique qu’une pièce en désordre, dans laquelle des objets ne sont pas placés à leur emplacement « conventionnel », finisse par stimuler la créativité.

À l’identique, si vous préférez « poser » (suivant la définition très très large du mot) vos vêtements par terre plutôt que de les ranger dans un tiroir ou une penderie, c’est très clairement que vous pensez autrement, en dehors des conventions. Et tout cela peut donc aussi s’appliquer à des concepts beaucoup plus abstraits.

Comme l’a dit Albert Einstein, « Si un bureau en désordre dénote un esprit en désordre, alors que dire d’un bureau vide ? »

En effet, le bureau d’Einstein ressemblait à un champ de bataille, comme si une ex-compagne furieuse avait décidé de détruire la pièce, et y était parvenu. Et pourtant, difficile de nier qu’Einstein était créatif.

Il n’était d’ailleurs pas le seul. Le bureau de Mark Twain était lui aussi en désordre. Peut-être même encore moins bien rangé que celui d’Einstein. Et pourtant, Twain était l’un des esprits les plus inventifs de sa génération.

Et si ces noms ne vous interpellent pas parce que vous êtes trop jeune, alors parlons de Steve Jobs. Ce n’est pas surprenant qu’il ait inventé les iBooks, puisqu’il n’arrivait pas à garder en ordre ses livres imprimés. Son bureau, et même la pièce toute entière où il travaillait, étaient de véritables cauchemars. Mais apparemment, ça l’a rendu d’autant plus génial.

Revenons cependant à nos moutons : vous, et votre désordre. Est-ce que vous devriez renverser votre bureau, saccager votre chambre, et espérer que l’inspiration surgira alors spontanément ? Pas tout à fait. Il n’y a pas vraiment de relation de cause à effet entre désordre et créativité. Être désordonné ne vous rendra pas soudain plus créatif.

Les deux, cependant, sont bien liés. Si vous êtes de nature désordonnée, alors peut-être que la situation idéale pour vous serait de trouver un équilibre entre le rangement absolu, et le chaos total dont vous avez l’habitude. Mais si vous vous forcez à faire un rangement plus ou moins exhaustif, gardez à l’esprit que vous êtes peut-être en train de brider, par la même occasion, votre créativité naturelle.

Le seul moyen d’évaluer vraiment l’impact de votre désordre sur votre créativité, cependant, c’est de faire des essais. Alors profitez-en, jetez toute votre paperasse dans les airs, laissez trainer vos vêtements par terre, éclatez-vous. Qui sait quelle idée géniale vous viendra ensuite ?

NB : si vous avez un colocataire, dites-lui de ne surtout pas m’envoyer des lettres d’insultes si vous transformez votre appart en dépotoir dans le cadre de ces expériences. Je ne veux pas être responsable du désordre que mes lecteurs pourraient créer…