Après 30 ans de solitude dans la rue, un policier aide un sans-abri à découvrir sa véritable identité

Mick Myers était sans abri et seul depuis si longtemps qu’il n’avait connu que de rares gestes de bonté en 30 ans passés dans la rue. Devenu hagard à force de vivre à l’extérieur, sous le soleil de Californie, Myers était fatigué, et sa mendicité ne rencontrait que peu ou pas de sympathie auprès des passants. Mais la chance de Myers allait tourner et cela allait changer le cours de sa vie de toutes les façons possibles. Ce qui a débuté comme un conflit avec la loi, quand un shérif adjoint du comté d’Alameda a décidé de donner un procès-verbal à Myers, allait marquer le début d’un parcours que personne n’aurait pu imaginer.

1. Au début

Alors qu’il était bébé, Mick Myers a été adopté par une famille d’apparence gentille de San Leandro, en Californie. Considéré par tous comme un enfant facile à vivre, il n’avait pas de problèmes avec ses pairs. Il jouait dans la fanfare du lycée, avait des amis et s’entendait bien avec tout le monde.

Mais malheureusement, sa vie familiale n’était pas aussi idyllique. Ses parents adoptifs ont essayé de faire en sorte que Myers se sente comme un membre à part entière de la famille, en particulier sa mère. Il se souvient d’elle comme d’une personne chaleureuse et affectueuse, mais tous les membres de la famille Myers n’étaient pas heureux de sa présence.

Préc.1 sur 25