Un homme était en train de pleurer dans une station-service, elle regarde alors dans sa voiture et voit CECI sous une couverture...

Un homme était en train de pleurer dans une station-service, elle regarde alors dans sa voiture et voit CECI sous une couverture…

L’acte de bonté de cette femme dans une station-service devient viral.

Nicole s’est récemment arrêtée pour remplir son réservoir sur la route du travail à Apple Valley, dans le Minnesota. C’était une journée particulièrement glaciale, la température est descendue en dessous de -12 ° C. Pendant qu’elle attendait dans sa voiture, elle a remarqué un homme d’âge moyen à la pompe, en train de pleurer. « J’ai commencé à me demander ce qui arrivait à cet homme, en sortant de ma voiture et en regardant j’ai cru que mon cœur allait s’arrêter, » a écrit Nicole sur Facebook. Elle a réalisé ce que portait l’homme dans ce froid glacial : des tongs et des chaussettes trouées.

C’est alors que Nicole a regardé à l’intérieur de la voiture de l’homme et ce qu’elle vît était déchirant. L’épouse de cet homme pleurait également, couvrant son visage. Ses deux filles se blottissaient sur la banquette arrière, enroulées dans une couverture.

Nicole s’est immédiatement approchée de l’homme pour lui demander ce qui n’allait pas. Des larmes dans les yeux, cet inconnu désespéré a admis qu’il ne pouvait subvenir aux besoins de sa famille. Nicole était en face d’un homme brisé.

Mais ce qui est arrivé ensuite est en train de prendre de l’ampleur sur internet, et c’est quelque chose que tout le monde devrait entendre…

Facebook / Nicole Marie Heintz

Facebook / Nicole Marie Heintz

« J’étais sur le chemin de mon travail et je devais prendre de l’essence, je me suis donc autorisée à faire un petit détour. Quand je suis arrivée à la pompe, j’ai stoppé ma voiture et ai vu cet homme d’âge moyen en train de pleurer à la pompe. J’ai commencé à me demander ce qui arrivait à cet homme, en sortant de ma voiture et en regardant j’ai cru que mon cœur allait s’arrêter. »

« À Apple Valley, dans le Minnesota, il fait -12 °C avec un froid glacial. Cet homme portait des tongs et des chaussettes pleines de trous. J’ai regardé dans sa voiture et ai vu sa femme à l’avant, couvrant son visage avec ses mains, et 2 adolescentes qui se blottissaient toutes les deux sous une couverture à l’arrière. »

Facebook / Nicole Marie Heintz

Facebook / Nicole Marie Heintz

« Je n’ai pas réfléchi et je suis allée vers l’homme et lui ai demandé « Monsieur, est-ce que quelque chose ne va pas ? » Il m’a regardé et je pouvais dire qu’il était sur le point d’abandonner parce qu’il n’essayait même pas de cacher ses larmes lorsqu’il m’a répondu « Je ne peux même pas subvenir aux besoins de ma famille. »

Sans même y réfléchir j’ai mis ma carte bleue dans la machine et lui ai dit que Jésus Christ, le fils de Dieu, était mort pour vous fournir le nécessaire. Faites le plein. Quelque chose est revenu à la vie en lui. Il était en état de choc et c’était comme s’il avait oublié comment mettre de l’essence. »

« Au même moment, son épouse est sortie de la voiture, elle a demandé à son mari ce qu’il se passait et quand il lui a répondu que je venais de payer pour leur plein elle a fondu en larmes et est venue me serrer la main, j’ai alors vu son pantalon sale et déchiré. Je lui ai demandé de me suivre jusqu’à ma voiture.

Lors de mon trajet entre la Californie et le Minnesota l’aéroport a perdu quelques-uns de mes bagages et j’ai dû fouiller dans mon armoire pour trouver des choses à me mettre et me débarrasser d’un tas de vêtements. Toutes ses affaires dont je souhaitais me débarrasser étaient sur la banquette arrière et dans le coffre. J’ai ouvert ma voiture et ai dit à cette dame de prendre ce qu’elle voulait. »

« Elle est retournée en COURANT à sa voiture. J’avais peur de l’avoir embarrassée, mais quelques instants plus tard, ses filles et elle exploraient ces vêtements, enfilant mes pull-overs, mes chemises et mes pantalons de survêtements au-dessus des vêtements râpés qu’elles portaient.

Peu de temps après, le père avait fini de faire le plein et nous a rejoints. Cela a attiré une petite foule à la station-service. Et un homme plus âgé a donné à cette famille une carte-cadeau, un autre homme d’âge moyen a offert sa veste au père. Jamais dans ma vie je n’aurais imaginé voir cela se produire dans une station-service entre une poignée de parfaits inconnus.

Facebook / Nicole Marie Heintz

Facebook / Nicole Marie Heintz

« Mais cela me donne de l’espoir. Que l’amour de Dieu peut être aussi contagieux. Que nous ne sommes pas seuls à incarner le changement que nous voulons voir dans le monde. Que l’amour de Dieu est plus grand que tout et que nous avons la chance d’être une partie de cet amour en changeant des vies. Et IL est toujours présent ! »

PARTAGEZ cette histoire incroyable avec vos amis sur Facebook, et diffusez l’amour !