Le cadeau de Fête des Mères de cet homme à sa femme : faire lui-même l’expérience d’un accouchement simulé.

“Si je pouvais le faire à ta place, je le ferais”, voilà les baratins que les hommes débitent systématiquement à leur compagne lorsqu’ils abordent le sujet de la grossesse et de l’accouchement. Mais pourraient-ils vraiment supporter ce qu’endure le corps d’une femme ? Penn Holderness est le premier à admettre qu’il n’a pas vraiment célébré la Fete des Mères, ces dernières années ; aussi cette fois-ci, il est bien décidé à montrer à sa femme combien il l’aime et lui est reconnaissant, en faisant l’expérience d’un accouchement simulé.

- Publicité -

De notre côté, nous sommes certains qu’il regrette désormais cette décision.

Pendant toute cette expérience, Penn endure différents degrés de douleur, et il y réagit exactement comme une femme en plein travail… mais de manière probablement encore moins maîtrisée et contrôlée. Après l’expérience, il explique à son épouse “Pendant toute cette épreuve, je t’en voulais à mort… Et tu faisais de ton mieux pour m’encourager, mais tu ne savais pas vraiment ce que j’étais en train de subir. Maintenant, tu sais ce que ça fait d’être un mari en train de subir la colère de sa femme enceinte…” Ce à quoi son épouse a répondu, de manière très appropriée, “Rien de bien méchant.”

- Publicité -

Découvrez Penn en action, et tentez de ne pas vous moquer de lui. Nous, nous ne l’avons pas fait. Non, non, vraiment pas.