8 légumes que vous devriez consommer et 8 que vous devriez éviter

8 légumes que vous devriez consommer et 8 que vous devriez éviter

À consommer : Céleri

Si vous cherchez des moyens de perdre vos kilos superflus, vous devriez peut-être envisager d’incorporer plus de céleri dans votre alimentation. « Même si la science ne sait toujours pas s’il faut plus de calories pour digérer le céleri que pour le manger, ce légume est excellent cru si vous suivez un régime », m’a confié Maat van Uitert, auteur de « Organic By Choice : The (Secret) Rebel’s Guide To Backyard Gardening ». « Il ne contient que 16 calories et peut satisfaire votre besoin de grignoter si vous avez envie de quelque chose à mâcher. Il est riche en vitamine K, et pourrait aider à réduire votre taux de cholestérol. »

8 legumes que vous devriez 07

À éviter : Oignons

Que vous les aimiez ou les détestiez, les oignons sont difficiles à éviter. Dans les cuisines du monde entier, ces bulbes croquants sont omniprésents dans tous les plats, des hamburgers aux bánh mì.

Mais si votre estomac est sensible, vous devriez faire preuve de prudence en ce qui concerne les oignons. Les oignons contiennent du fructane, un glucide bien connu pour causer des problèmes gastro-intestinaux légers à graves. Les oignons, ainsi que d’autres légumes de la famille allium comme les poireaux et les échalotes, peuvent être difficiles à absorber pour votre corps et entraîner un excès d’eau dans votre intestin. Par conséquent, le fait de manger des oignons peut provoquer des ballonnements et de l’inconfort.

Pour ceux qui souffrent de brûlures d’estomac ou de reflux gastrique, les oignons peuvent aggraver ces maux – surtout s’ils sont consommés crus. Et si vous prenez des anticoagulants ou si vous souffrez d’hémophilie ou d’une autre maladie de la coagulation sanguine, les oignons peuvent empêcher votre sang de coaguler comme il doit le faire.

Sur le plan nutritionnel, vous ne perdez pas trop en vous privant d’oignons. Les oignons sont principalement faits d’eau, de fibres et de glucides, de sorte que vos aliments seront mieux accompagnés avec des épinards, des carottes ou tout autre légume à haute densité nutritionnelle que vous trouverez dans la partie « À consommer » de cette liste.

8 legumes que vous devriez 09

À éviter : Pommes de terre

Difficile d’imaginer ne pas manger le légume qui nous donne des frites, des gratins et des pommes noisette. En plus d’être savoureuses et polyvalentes, les pommes de terre sont bon marché et largement disponibles.

Mais, selon les scientifiques de la Harvard School of Health (qui ne considèrent même pas les pommes de terre comme des légumes), elles sont riches en glucides – le type de glucides que votre corps digère rapidement, ce qui fait que votre glycémie et votre insuline augmentent fortement, avant de chuter. La consommation d’une portion de pommes de terre a donc à peu près le même effet sur votre glycémie qu’une canette de soda ou une portion de bonbons.

Ces mêmes scientifiques de Harvard ont également établi un lien entre les pommes de terre et la prise de poids et le diabète, soulignant des études où les personnes qui mangeaient plus de frites ou de pommes de terre cuites au four ou en purée prenaient des kilos, tandis que celles qui réduisaient leur consommation de ces plats de pommes de terre maigrissaient. Ils ont également noté qu’une étude similaire a révélé que la consommation fréquente de pommes de terre entraîne un risque accru de diabète chez les femmes.

Pour éviter que votre glycémie et votre poids n’augmentent, optez pour des substituts à la pomme de terre, comme les céréales entières comme le riz brun et le quinoa.

8 legumes que vous devriez 10

À éviter : Tomates en conserve

« Attendez un peu », vous entends-je crier. « La tomate est un fruit. » D’un point de vue botanique, vous avez raison. Mais d’un point de vue nutritionnel, le terme « fruit » est utilisé pour désigner les produits sucrés souvent utilisés dans les desserts, tandis que le terme « légume » est appliqué aux plantes à faible teneur en fructose. Ainsi, les fruits botaniques comme les tomates, les aubergines et les citrouilles sont classés comme des légumes par les nutritionnistes.

Passons à autre chose. Les tomates fraîches contiennent une tonne de nutriments, y compris des antioxydants qui combattent le cancer. Mais si la plupart des tomates que vous mangez proviennent d’une boîte de conserve, il se peut qu’elles fassent exactement le contraire. Certaines boîtes de conserve sont fabriquées avec un produit chimique appelé bisphénol A (aussi connu sous le nom de BPA). Ce produit chimique, combiné à l’acidité élevée que l’on trouve dans les tomates, peut en fait être très dangereux.

En ce qui concerne les tomates, la fraîcheur compte énormément et la cuisson peut être encore plus, d’après Uitert. « Les tomates peuvent être consommées crues, mais une fois cuites, la quantité de lycopène, un phytonutriment important dont les études ont montré qu’il réduit le risque de cancer et de crise cardiaque, augmente », explique-t-elle. « Une fois cuit, il devient plus biodisponible, ce qui vous permet de digérer et d’absorber davantage de ce puissant antioxydant. »

8 legumes que vous devriez 11

Page 3 of 7
PREVNEXT