Ne vous mariez surtout pas avant d’avoir posé ces 15 questions simples à votre futur Partenaire

Le mariage, c’est vraiment une belle chose. Avant, je trouvais que ça n’avait pas beaucoup de sens, que c’était juste un morceau de papier qui servait à payer moins d’impôts. Cependant, plus j’y ai réfléchi, plus j’ai compris ce que le mariage pouvait représenter.

- Publicité -

Si le mariage a si mauvaise presse, c’est parce que la plupart des gens ne savent pas y faire. Mais ce n’est pas la faute du mariage pour autant. C’est celle du couple qui, soit n’a pas été assez mûr, soit pas assez malin pour le faire durer.

Avant, je croyais qu’on ne pouvait tout simplement pas promettre d’aimer encore quelqu’un dans 10 ou 20 ans alors que ni l’autre, ni soi-même ne seront les mêmes personnes. Mais c’est justement l’idée. Nous savons que l’avenir est parsemé d’incertitudes.

Et pourtant, nous voulons toujours faire cette promesse car elle nous donne le courage de nous donner entièrement à un autre, sans réserves.

On ne sera peut-être pas capable de la tenir, mais on peut s’engager à faire tout notre possible pour être le partenaire de vie le plus merveilleux possible. C’est tout ce qu’on peut demander. Si vous songez à passer un anneau autour de votre doigt, alors assurez-vous que votre futur partenaire sera capable de répondre en toute honnêteté à ces quelques questions, et que ses réponses vous plairont :

1. Pourquoi tu m’aimes ?

Les gens semblent croire que c’est une question qui n’a pas vraiment besoin qu’on y réponde. La plupart vous diront qu’ils aiment simplement parce qu’ils aiment… Une réponse horrible. Tous les gens ont besoin de savoir pourquoi les uns et les autres aiment les gens qu’ils aiment.

Aimer quelqu’un, c’est un acte égoïste. Mais ce n’est pas grave. Vous aimez la personne que vous aimez pour ce qu’elle fait pour vous, et comment elle vous fait vous sentir.

Nous avons sans doute tous des réponses un peu différentes pour expliquer pourquoi nous aimons quelqu’un, mais si nous ne sommes pas capables d’exprimer nos raisons avec exactitude, alors il y a des chances que nous nous mettions à nous disputer une fois que la passion initiale sera retombée. Si votre partenaire ne peut pas vous dire pourquoi il vous aime, alors imaginez l’incertitude inévitable qui vous attend au bout du chemin.


2. Pourquoi veux-tu passer le restant de tes jours à mes côtés ?

« Parce que je t’aime » n’est pas une bonne réponse. La vie est un voyage. Un voyage qu’il vaut parfois mieux ne pas faire seul. Mais tout le monde n’a pas forcément la même destination en tête. Vouloir s’arrêter à différents endroits en cours de route, c’est une chose. Attendre des choses différentes de la vie, c’en est une autre.

Votre partenaire doit être en mesure de vous dire quelle expérience de vie il ou elle espère partager avec vous. Ce sont ces petits objectifs que vous vous fixez à vous-même qui rendent la vie spéciale.


3. Feras-tu de ton mieux pour garder vivante la flamme de notre amour ?

Maintenir la flamme, ce n’est pas une tâche facile. C’est vrai, tout est dans la tête, mais garder de l’intérêt si longtemps, ce n’est pas si facile. Ça demande beaucoup d’efforts et de créativité. Il faut que l’autre fasse constamment de son mieux pour vous faire plaisir et vous impressionner, ce qui devient en soi de plus en plus difficile à chaque année qui passe.

Le romantisme ne peut pas survivre seul. Vous aurez tous les deux besoin de le ranimer. Votre partenaire est-il prêt à se faire une priorité de maintenir la flamme ?


4. Est-ce que tu grandiras avec moi, et pas loin de moi ?

Nous ne savons peut-être pas où nos vies nous conduirons ni ce que nous apprendrons — ni qui nous deviendrons — le long du chemin, mais nous pouvons faire un effort conscient pour vieillir en nous rapprochant et pas en nous éloignant.

La plupart des gens s’éloignent les uns des autres au fil des ans, parce qu’ils ont l’impression d’avoir accompli tout ce qui peut l’être dans leur relation.

C’est une des raisons pour lesquels autant de mariages se terminent si mal : les gens pensent qu’il n’y a pas de sommet plus haut que celui sur lequel leur relation est assise. Le mariage ne devrait pas être une fin, il devrait être un commencement.


5. Traverseras-tu les tempêtes ?

Tout est facile, pendant les bons moments. Les heures sombres, par contre, peuvent détruire une relation si on n’y prend garde. Il arrive un moment dans toute relation où il faut faire un choix. C’est un choix qui, s’il est fait, ne le sera qu’une seule fois. Vous atteindrez un point où vous déciderez soit d’être avec cette personne jusqu’à la fin de ses jours, soit pas.

- Publicité -

Si vous choisissez de rester avec elle, alors vous ne pouvez pas laisser la moindre tragédie ou force extérieure venir ébranler cette décision. C’est l’un des choix les plus importants que nous faisons dans nos vies. Ou comme c’est trop souvent le cas, que nous ne parvenons pas à faire. Votre être aimé a-t-il fait ce choix ? Et vous, l’avez-vous fait ?


6. Es-tu prêt à perdre certaines batailles pour maintenir la paix ?

Le clef d’un mariage réussi, c’est de savoir juguler son ego. Même si on aime toujours avoir le dernier mot, parfois, il faut savoir choisir sa bataille. Les disputes et le stress n’en valent souvent pas le coup.

Ce que vous devez comprendre, c’est que 99 % des disputes ne portent pas sur des faits, mais sur des opinions. Une opinion n’est jamais vraie ou fausse. Il faut parfois juste laisser aller.


7. Peux-tu promettre de nous faire passer avant tout le reste ?

La vie a beaucoup à offrir. Et si vous êtes comme moi, vous avez un gros appétit. Nous voulons tout ce que la vie peut nous offrir, et plus encore. Le problème, c’est que nous n’avons pas assez de temps pour tout avoir. Nos vies sont trop courtes. Nous ne pouvons que choisir quelques petites choses qui nous semblent importantes et faire de notre mieux pour en tirer le meilleur.

Ce qui est beau dans le mariage, c’est qu’il peut servir de fondation pour tout ce que nous voulons construire dans nos vies. Votre partenaire doit être exactement ce que son nom indique : un partenaire. Votre relation est la chose la plus importante de votre vie car elle est précisément ce qui rend le reste de votre vie possible.


8. Sauras-tu être un bon parent ?

Une fois de plus, comment pourrions-nous savoir si nous ferons de bons parents ? Facile. Vous décidez simplement de l’être. C’est aussi simple que ça. Pas de trucs. Pas d’astuces. Juste une décision, et une action.

Il y a des choses qui ne nécessitent pas plus de réflexion que ça. Vous serez super parce que vous avez décidé de l’être. Votre partenaire fera-t-il de même, et sera-t-il un grand modèle pour vos enfants ?


9. Es-tu sûr que tu me rappelleras régulièrement combien tu m’aimes ?

Les gens n’ont pas seulement envie d’entendre ça : ils en ont besoin. Nous avons besoin qu’on nous rappelle qu’on nous aime parce que l’amour ne dure pas toujours éternellement. Nous souhaitons entendre les mots, puis être encore rassuré par des actions qui nous prouvent à quel point ils sont sincères.

Nous aimer simplement, ça suffit, c’est vrai. Mais comprenez que vous devez nous aimer comme nous avons besoin d’être aimés, exactement de la même façon que pour être heureux, nous devons vous aimer comme vous avez besoin d’être aimés.


10. Peux-tu promettre que tu feras tout ce que tu peux pour garder cette étincelle ?

Les étincelles ne se déclenchent pas toutes seules. Regardez comment fonctionne un briquet. C’est l’étincelle qui embrase le gaz, qui fait naître la flamme. Mais comment cette étincelle jaillit-elle ? Vous devez créer la force qui va engendrer l’énergie, qui déclenche à son tour l’étincelle.

De la même façon, on ne peut pas s’attendre à ce que les étincelles jaillissent toutes seules, sans qu’on n’y fasse rien. Si vous voulez vivre un mariage heureux et débordant de vitalité, alors vous devez trouver quelqu’un qui soit prêt à y investir l’énergie nécessaire.


11. Me soutiendras-tu si je ne peux me soutenir moi-même ?

Pas financièrement, mais moralement. Peut-être même physiquement si nécessaire. Personne ne sait ce que la vie nous réserve. L’imprévisible se produit, nous laissant souvent faibles, blessés ou même définitivement handicapés. Votre partenaire vous portera-t-il quand vous ne pourrez plus marcher ?

Vous soutiendra-t-il quand vos jambes seront faibles ? Se chargera-t-il de la famille que vous avez rassemblée ensemble jusqu’à ce que vous récupériez ? Votre partenaire est-il capable de rassembler assez de force pour se battre pour vous deux ?

- Publicité -

12. Me promettras-tu de continuer à poursuivre tes propres buts et tes propres rêves ?

Le mariage, ce n’est pas la mort absolue de la personne que vous étiez et le début d’un tout nouveau vous. Bien sûr, vivre une relation sérieuse impose à une personne de changer de bien des manières.

Pour autant, il y a une part de nous qui ne peut jamais, quelles que soient les circonstances, disparaître. Nos rêves, nos désirs et nos espoirs, nos buts personnels, doivent survivre.

Quand nous les perdons, nous nous perdons nous-mêmes et nous perdons inévitablement la personne que nous aimons. Le mariage, ce n’est pas que « nous ». Il y a aussi je, et il ou elle. Vous devez jongler entre être la personne que vous avez toujours été et être un élément d’un ensemble plus grand. Ce n’est pas facile, mais c’est nécessaire.


13. Te laisseras-tu aller ?

Votre partenaire prendra-t-il soin de lui en mangeant sainement et en faisant de l’exercice ? Consultera-t-il régulièrement un médecin et prendra-t-il des vitamines ? Ça peut paraître idiot, mais j’ai vu ce que le laisser-aller peut faire à un mariage.

Et j’ai aussi vu à quel point ne pas prendre soin de sa santé peut rendre difficile la vie de ceux qui vous sont proches.

Certes, votre famille devrait prendre soin de vous quand vous en avez besoin. Mais c’est avant tout votre propre responsabilité de prendre soin de vous-même. Personne ne devrait devenir une charge pour ceux qu’il aime.


14. Si je suis le premier à partir, m’accompagneras-tu jusqu’à la fin ?

Votre partenaire serrera-t-il votre main quand vous serez trop faible pour la serrer en retour ? Vous embrassera-t-il sur le front et vous dira-t-il qu’il vous aime, que vous avez donné à sa vie la peine d’être vécue ? Que, grâce à vous, sa vie a eu un sens ? Votre partenaire sera-t-il là pour recueillir votre dernier souffle, quand vous serez pris entre la peur et l’absolu ?

Personne ne devrait quitter ce monde seul. On dit qu’on le quitte comme on y est entré, mais lorsqu’on y est entré, il y avait justement quelqu’un pour nous tenir. Je comprends que beaucoup de gens préfèrent ne pas penser à la mort, mais elle est inévitable, alors autant ne pas l’ignorer.


15. Peux-tu me promettre que si mon temps vient plus tôt que prévu, tu continueras à vivre pour nous deux ?

Vous aimez cette personne. Vous voulez qu’elle soit heureuse, que vous soyez ou non avec elle. Si la mort vous prend trop tôt, vous aurez envie de savoir, dans vos derniers instants, que la personne que vous aimez continuera à vivre pleinement sa vie.

Que votre partenaire continuera à faire de grandes choses, à être heureux et, si vous avez des enfants, à les aimer et à les guider dans leur vie.

La mort d’un être cher peut vous laisser en ruine. Elle peut vous briser d’une façon telle que vous ne pourrez jamais vous en remettre. Votre partenaire peut-il vous promettre qu’il trouvera la force et le courage d’aller de l’avant ?

Je ne sais pas pour vous, mais la dernière chose que je souhaite pour la femme que j’aime, c’est que mon départ soit sa chute. Si ma présence dans sa vie ou mon départ de sa vie devait la détruire de quelque façon que ce soit, alors je ne saurais m’autoriser à y entrer.