11 signes adorables (et un peu ridicules) indiquant que vous êtes probablement amoureux(se)

Avez-vous déjà été amoureux(se) ? Même si tous les signes sont là, bon nombre d’entre nous préfèrent les ignorer, car être amoureux nous fait peur. Disney avait raison, quand dans Hercule, on entendait “Jamais je n’avouerai (que je suis amoureuse)”.

- Publicité -

Même si vous n’avez jamais dit “je t’aime” à votre partenaire, même si vous n’êtes pas vraiment “ensemble”, et même si vous n’avez aucune intention d’être amoureux(se), c’est peut-être déjà trop tard.

L’amour peut se manifester de bien des manières étranges et ridicules. Il y a certaines choses que vous faites, ou certains événements qui se produisent, et qui attirent étrangement votre attention. Devinez quoi… ? C’est peut-être l’amour. (source: elitedaily)

1. Il/elle vous agace considérablement, et pourtant vous le/la supportez.

Peut-être que cette personne n’a pas encore compris que vous avez toujours raison, et qu’à chaque fois qu’il/elle fait quelque chose de stupide, vous avez envie de lui mettre des gifles.

La plupart du temps, cette personne vous donne envie de hurler, et vous le lui faites savoir avec passion. Cette personne est un calvaire à supporter, mais au final, elle est votre calvaire.

Toute frustrante qu’elle puisse être, vous ne voulez pas vous séparer d’elle. Vous commencez à comprendre que le contraire de l’amour n’est pas la haine, mais l’indifférence.

L’amour et la haine sont très similaires. Quand vous affirmez détester cette personne, c’est loin d’être le cas.


2. Le sujet de vos discussions importe peu.

Vous pouvez être en train d’inventer des noms idiots pour un chien, et pourtant vous n’oublierez jamais cette discussion, que vous avez tous deux rendue captivante et mémorable.

Cette personne dit un mot qui n’existe pas, et soudain, c’est votre nouveau mot préféré, parce qu’il/elle l’a inventé. Entre vous, il n’y a jamais de platitudes. Même la météo devient un sujet captivant.

Vous lui avez confié toutes vos pensées. Peu importe ce que vous vous dites tant que vous êtes ensemble pour discuter de tout et de rien.

Lorsque vous discutez ensemble, le résultat est toujours formidable, quel que soit le sujet. Même à 3 heures du matin, au téléphone, à moitié endormis, vos conversations sont toujours exceptionnelles.


3. Vous vous compliquez la vie pour lui/elle.

Être avec quelqu’un, ce n’est pas toujours facile. Parfois à cause de l’éloignement, parfois d’un emploi du temps trop chargé, et parfois encore, c’est l’univers qui semble vous mettre constamment des bâtons dans les roues.

Parfois, pour que cela fonctionne, il faut tout planifier, organiser, réorganiser, etc, encore et encore… et pourtant vous êtes prêt(e) à le faire. Même si votre vie en devient dix fois plus compliquée ce jour-là, cette semaine-là, ce mois-là… le résultat en vaut la peine.

Pour le/la voir une petite heure avant un vol, vous êtes prêt(e) à lâcher votre travail, prendre un taxi, réserver un hôtel, prendre un train, ou vous retrouver sur un parking de fast-food.

Tout cela paraît insensé, et pourtant cela vous semble totalement normal. Vous seriez prêt(e) à remuer ciel et terre pour lui/elle.


4. Vous êtes partant(e) pour faire les courses avec lui/elle.

La plupart du temps, vous n’aimez pas faire les courses pour vous. Faire les courses, acheter des lunettes, allez à la pharmacie : autant de choses routinières et sans intérêt pour lesquelles on rechigne et on se plaint.

Pourtant, avec lui/elle, faire les courses, acheter du déodorant ou trouver de la monnaie pour aller à la laverie devient soudain une aventure passionnante.

Mieux encore : parfois, c’est même le meilleur moment de votre journée (du moins, lors de journées peu palpitantes). Quoi qu’il en soit, ces courses idiotes sont toujours plus faciles en sa compagnie.


5. Vous discutez de vos fonctions physiologiques avec lui/elle.

Certain(e)s d’entre nous n’osent pas parler de pets ou de crottes avec des personnes qui ne sont pas de leur famille. Les filles ne sont pas censées faire ces choses, vu qu’une fille, ce n’est que bonbons et fleurs.

Avec lui/elle, par contre, ça y va franchement. Vous pétez près de lui/elle, afin de provoquer une réaction hilarante. Lorsqu’il/elle vous prévient de ne pas entrer dans les toilettes tant que l’odeur ne s’est pas dissipée, vous l’ignorez.

Vous allez aux toilettes même si il/elle est sous la douche. Partout ailleurs, vous êtes embarrassé(e) par les réactions de votre corps, mais avec lui/elle, ça devient un sujet de discussion hilarant. Pour résumer, ensemble, vous êtes des dégénérés, et c’est très bien ainsi.

- Publicité -

6. Deux minutes suffisent.

Il ou elle vous appelle en pleine nuit, pour vous dire qu’il/elle ne peut pas vous parler, mais voulait seulement vous dire bonsoir. Ces trente secondes vous rendent plus heureux(se) que tout le reste de la journée.

Pour vous deux, l’important n’est pas le nombre d’heures passées ensemble, puisque quelques minutes vous suffisent.


7. Il/elle vous donne envie de hausser le ton.

Étrangement, vous avez du mal à garder le silence en sa compagnie. Même vos rires sont plus forts lorsque vous êtes ensemble. Lorsque vous n’êtes pas d’accord, vous criez parce que c’est tellement important que vous devez absolument vous faire comprendre.

Crier est toujours plus intense en sa présence, et cela va de pair avec l’intensité de vos sentiments. Donc vous criez beaucoup. Parfois par colère, mais le plus souvent, parce que vous êtes heureux(se).


8. Le temps que vous perdez ensemble n’est jamais vraiment perdu.

Certains jours, vous ne sortez même pas du lit. Vous avez fait l’amour trois fois en une matinée parce que vous n’aviez pas envie de faire autre chose.

Lorsque l’on vous demande ce que vous avez fait de votre journée ensemble, vous répondez “rien”, mais en réalité, vous avez le sentiment que c’était la journée la plus productive de votre vie. Ça, c’est exceptionnel.


9. Vous avez de nombreuses questions à lui poser.

Techniquement, vous avez de nombreuses questions tout court. Comment déclarer ses impôts ? Combien de temps faudrait-il pour traverser tous les USA ? Où est la poste la plus proche ? Qu’est-ce qui t’inspire ? Qu’est-ce que je pourrais manger au dîner ? Quel goût a la cuisine du Nigéria ?

Chaque question que vous avez, vous l’adressez à votre partenaire, même s’il n’a probablement aucune idée de la réponse. Néanmoins, vous préférez toujours l’interroger, avant même de poser ces questions à des personnes capables de répondre.

C’est probablement assez frustrant pour lui/elle, mais ça permet de lancer une discussion, et en vérité, ça ne le/la dérange pas vraiment.


10. Tout vous rappelle votre partenaire.

Tout ce qui se produit dans votre vie vous renvoie étrangement à cette personne. Un orage vous fera dire “Oh, je dois en parler à [son nom]”, même si vous savez pertinemment qu’il/elle peut voir le même orage.

Vous avez envie de partager chacune de vos expériences avec cette personne. Chaque chanson que vous entendez parle de lui/elle, et si ce n’est pas le cas, alors vous êtes soulagé(e) qu’il/elle ne ressemble pas à cette chanson en particulier. Car il/elle vaut nettement mieux que ça.

Le bouton étrange sur votre orteil ? La coquillette qui s’est fourvoyée dans votre plat de spaghettis ? Chaque moment de votre vie vous rappelle désormais votre partenaire.


11. Il/elle vous terrorise.

L’amour est terrifiant, et même si vous prétendez ne pas encore être sûr(e) de l’aimer, vous sentez bien que ça progresse en ce sens. Même si vous commencez à peine à vous rapprocher de quelqu’un, nous savons tous qu’un tel rapprochement peut amener des blessures émotionnelles.

Lorsque vous regardez votre partenaire, vous savez qu’il/elle peut vous blesser plus durement que n’importe qui d’autre. Vous êtes tenté(e) de le/la repousser, car en sa compagnie, vous vous sentez vulnérable, ce qui est terrifiant.

Vous paniquez lorsqu’il/elle exprime ses émotions, car cela veut dire qu’il n’y a plus moyen de faire semblant. Cette personne vous effraie, et vous adorez cette sensation. D’ailleurs, à mieux y réfléchir, si cette peur disparaissait soudain, elle vous manquerait.

L’amour de cette personne vous effraie, mais quelque part, au fond de vous, vous en redemandez.