10 plages incroyablement belles que vous devriez éviter.

La quiétude peut être si trompeuse !

De nombreuses magnifiques plages ressemblent à des coins de paradis pour la détente, mais elles sont en réalité pleines de danger. Des requins, des méduses, des courants d’arrachement, et même les gens de la région peuvent ruiner vos vacances.

- Publicité -

Bridoz a rassemblé 10 plages populaires qui sont parmi les plus dangereuses du monde. Les voyageurs courageux ne craignent cependant pas de visiter ces lieux. Mais gardez en tête qu’il faut se méfier de l’eau qui dort.

La plage de Zipolite, Mexique.

Vous serez surpris d’apprendre que ce lieu magnifique est appelé la « plage de la mort ». D’énormes vagues et des courants dangereux ont coûté la vie à de nombreuses personnes. Récemment, le nombre d’accidents a diminué de manière spectaculaire depuis qu’une importante équipe de sauveteurs hautement qualifiés a commencé à surveiller la plage.

Cap Tribulation, Queensland, Australie.

Comparé à la plupart des autres régions d’Australie, il n’y a presque pas de crocodiles ici, mais de nombreuses autres créatures dangereuses. Cet endroit grouille de casoars agressifs, de serpents, d’araignées et de méduses venimeuses. D’ailleurs, ces dernières sont présentes en encore plus grand nombre durant la saison des pluies qui dure d’octobre à juin.

- Publicité -

Les plages de Shenzhen sont des destinations touristiques populaires, pour les gens de la région comme les touristes. Elles sont tellement bondées durant la haute saison qu’il y est difficile de respirer ! Et c’est le principal danger. Ce grand nombre de visiteurs est la cause de différents accidents qui affectent en particulier les enfants.

New Smyrna Beach, Floride, États-Unis.

Bien que cette plage est considérée comme l’une des meilleures de Floride, il vous faudra vous armer de prudence. Ses eaux abritent de nombreux requins qui attaquent souvent les baigneurs. Sur les 112 cas signalés d’attaques de requins sur des humains en 2007, 17 se sont produites ici.

Selon le livre Guiness des records, New Smyrna Beach est la « capitale mondiale de l’attaque de requin ». En plus des requins, vous devriez également vous méfier des voleurs locaux, gardez toujours un œil sur vos poches et vos sacs.

Maho Beach, île de Saint-Martin

Maho est un endroit très populaire parmi les photographes et les amateurs de sensations fortes, car un aéroport est situé à seulement quelques mètres de la plage. Seuls une route étroite et un grillage les séparent ! De nombreux panneaux d’avertissement signalent qu’il est interdit de s’approcher de la piste d’atterrissage. Cependant, ni le risque d’un accident aérien ni le bruit du décollage ou de l’atterrissage n’arrêtent les touristes de visiter ce lieu singulier.

- Publicité -

L’île Heard dans l’océan Indien.

Bien que cette île appartienne à l’Australie, elle est très éloignée de la partie chaude de l’océan Indien. Peut-être que seuls les baigneurs hivernaux peuvent apprécier cette plage froide. Les amateurs de surf extrême visitent néanmoins cette île régulièrement, ils ne sont pas effrayés par le risque d’hypothermie.

Hanakapiai Beach, Hawaï, États-Unis.

Sans aucun doute, cette plage est l’une des plus belles d’Hawaï. Malheureusement, elle est très éloignée de la station de sauvetage locale. Par conséquent, les courants d’arrachement peuvent emporter les baigneurs au large.

Gansbaai Beach, Afrique du Sud.

Gansbaai est l’un des endroits préférés des grands requins blancs. Peut-être sont-ils plus fréquents ici que n’importe où ailleurs dans le monde. Les agences de voyages ont toutefois trouvé comment tirer parti de cela. Elles organisent des plongées dans des cages pour que les touristes puissent s’approcher de ces prédateurs marins sans courir le risque de devenir leur dîner.

- Publicité -

Staithes, Yorkshire, Royaume-Uni.

Cet adorable village de pêcheurs attire de nombreux touristes et surfeurs du monde entier. Mais malgré sa beauté, Staithes est l’une des pires plages d’Europe. L’eau est tellement contaminée par les eaux usées qu’elle ne répond même pas aux normes de sécurité minimales.

Praia de Boa Viagem, Recife, Brésil.

Il n’y avait aucun requin près des côtes de Recife jusqu’en 1992. Mais l’écosystème a changé à cause des activités humaines, dont la pêche sauvage. Aujourd’hui, de nombreux requins attaquent les baigneurs près de la plage.

SOURCEBrightside