10 choses insolites que vous ignorez au sujet des roux. Certains trucs sont vraiment étonnants !

10 choses insolites que vous ignorez au sujet des roux. Certains trucs sont vraiment étonnants !

1. Une couleur rousse naturelle est plus difficile à teindre que les autres couleurs de cheveux.

Couleur de l’obstination, le cheveu roux conserve ses pigments plus longtemps que les autres types de cheveux. Si un roux voulait se teindre les cheveux d’une autre couleur (on se demande bien pourquoi ?), il serait contraint de tout d’abord se décolorer les cheveux pour espérer obtenir un résultat probant. Sinon, la couleur ne tiendrait pas.

Bien entendu, la décoloration est néfaste pour les cheveux. Surtout pour les cheveux roux, plus fragiles que les autres.


2. Les roux ont moins de cheveux sur le crâne.

Dans l’ensemble, les poils de carotte ont nettement moins de cheveux que les autres personnes.

En moyenne, les jolies rousses ont 90000 cheveux, tandis que les blondes en ont 110000, et les brunettes 140000.

Cela dit, les rousses sont loin de la calvitie, puisque chaque cheveu roux est plus épais, et donne donc l’impression que les rousses ont plus de cheveux au final.

Ces cheveux moins nombreux mais plus épais sont aussi plus faciles à coiffer, donc soyez jaloux !


3. Les roux ne grisonnent pas.

Décidément bien la couleur de l’obstination, les cheveux roux conservent leur pigmentation naturelle bien plus longtemps que les autres couleurs capillaires.

Pas de raison d’avoir peur de grisonner, donc, puisque le roux s’estompe progressivement en vieillissant, devenant cuivré, blond rosé, puis blanc argenté.


4. La combinaison cheveux roux/yeux bleus est la plus rare de toutes.

La plupart des vrais roux ont les yeux marron, mais certains ont les yeux noisette ou verts.

Tout comme les cheveux roux, cependant, les yeux bleux sont un trait récessif, qui exige que les deux parents soient porteurs du gène pour le transmettre à leur enfant. Les personnes rousses aux yeux bleus sont donc la minorité la plus rare de notre planète, avec moins de 1% d’individus arborant ces deux traits.

Autrement dit : ils sont tout aussi rares qu’un trèfle à quatre feuilles.


5. Ils sont plus sensibles aux variations de chaleur.

D’innombrables études se sont penchées sur les raisons génétiques qui font que les roux sont plus sensibles à la douleur.

Selon les chercheurs, les roux sont plus sensibles aux douleurs thermiques, car leur corps est capable de changer plus rapidement de température.

Et sur la table d’opération, les roux nécessitent environ 20% plus d’anesthésie que les autres patients. La raison exacte de cette situation est méconnue, mais l’on soupçonne le gène mutant MC1R d’en être responsable.


6. Les Romains vendaient leurs esclaves roux plus cher.

Les porteurs de cheveux roux étaient beaucoup mieux considérés dans la culture et l’art romains. Censés être plus forts et volontaires, ils étaient plus chers que les autres esclaves, et les prisonniers se teignaient même les cheveux pour être fièrement exhibés.

Autre option : des perruques rousses étaient apparemment importées d’Europe, afin que les esclaves les portent.


7. Le mot « Russie » signifie « Terre des roux ».

Traduit par « Terre des roux », le pays de Russie peut se targuer de posséder proportionnellement plus de roux dans la région de Kazan que dans tout autre pays, hormis en Écosse et en Irlande, qui ont un taux similaire de 10% de roux.


8. 40% des Anglais sont des « roux secrets ».

Des recherches poussées effectuées sur l’ADN des Britanniques ont montré que plus de 40% de la population est porteuse du gène MC1R, responsable de la couleur rousse.

Les deux parents doivent être porteurs du gène pour pouvoir avoir un bébé roux, qui a 25% de chances de venir au monde s’ils ne sont pas roux eux-mêmes, mais portent le gène « secret ».


9. Adolf Hitler a interdit aux roux de se marier…

… par peur de les voir produire une « descendance déviante ». Forcément.


10. Les roux produisent leur propre vitamine D.

Être roux implique de posséder une peau pâle brûlant plus facilement au soleil, mais cette pâleur a aussi un avantage de taille.

Les roux sont incapables d’absorber suffisamment de vitamine D, car ils ont trop peu d’eumélanine dans leur organisme.

Mais étrangement, ce taux trop bas de mélanine permet aussi aux roux de produire leur propre vitamine D lorsqu’ils sont exposés à des conditions lumineuses insuffisantes.