Une pouliche est morte, car un passant lui a donné des friandises. La maîtresse alerte tout le monde.

Après la mort tragique de sa pouliche, sa propriétaire Stephanie Arrowsmith est déterminée à alerter le public au sujet des dangers de nourrir les chevaux inconnus.

Si votre cheval pâture près d’une route ou d’un espace public, le fait qu’il s’enfuit et se retrouve dans le trafic n’est pas le seul danger dont vous devez vous préoccuper. Les chevaux attirent les gens, et les inconnus ont tendance à leur donner des friandises pour chevaux. Mais cela peut compromettre la santé de votre cheval.

- Publicité -

C’est justement ce qui est arrivé à Stephanie Arrowsmith, et elle est aujourd’hui déterminée à alerter la population au sujet de cette dangereuse pratique.

Stephanie Arrowsmith, de Durham, en Angleterre, était la fière propriétaire d’une magnifique pouliche nommée Beyli. Mais en septembre dernier, les rêves de Stephanie concernant le futur de Beyli ont été anéantis lorsqu’elle la SPA britannique l’a informée qu’ils avaient reçu un appel concernant sa pouliche et qu’elle semblait en détresse.

Lorsque Stephanie est arrivée au pâturage de Beyli, elle a trouvé cette dernière au sol au beau milieu d’une pile de navets hachés. La pouliche semblait s’étouffer.

Stephanie est rapidement passée à l’action en administrant à Beyli le traitement nécessaire, mais le stress semblait avoir déclenché des coliques. Malheureusement, Beyli n’a pas pu être sauvée et a dû être euthanasiée, mettant fin à sa vie tragiquement courte.

- Publicité -

Stephanie souhaite désormais informer la population au sujet des dangers de nourrir des chevaux inconnus. Les gens qui ne connaissent pas les régimes spéciaux des chevaux peuvent leur donner des aliments qui ne leur conviennent pas, comme des tontes de gazon, ou ils peuvent leur donner trop de friandises, ce qui peut entraîner des troubles métaboliques ou des étouffements.

Il est important de noter que certains chevaux souffrent de maladies, comme la maladie de Cushing. Consommer des aliments sucrés, comme les pommes, peut provoquer des troubles métaboliques chez le cheval. Des aliments inappropriés, comme les tontes de gazon, fermentent rapidement, provoquant des coliques. Introduire un aliment étranger à son régime peut entraîner des troubles digestifs, et comme le système digestif des chevaux est très sensible, une perturbation peut potentiellement être fatale.

Stephanie avait déjà eu des problèmes avec des gens qui nourrissaient son cheval au-dessus de la clôture, et elle avait placé des panneaux demandant à ne pas nourrir les chevaux pour leur sécurité. Ses panneaux ont été détruits, et comme l’indique la mort tragique de Beyli, cette pratique a perduré.

Stephanie a affiché une note rédigée sur un ton ferme, évoquant un peu l’histoire de Beyli, mais deux jours plus tard elle a retrouvé des carottes hachées dans le même pré.

- Publicité -

Donc, que faire ? Si vous avez des chevaux, parlez à vos voisins et informez-les de l’importance de ne pas leur donner des friandises. Affichez des panneaux pour prévenir les passants sur la façon dont nourrir les chevaux peut affecter leur santé. Et assurez-vous de partager cet article pour contribuer à informer le grand public.

Nous pourrons peut-être empêcher un autre cheval de connaître le destin de Beyli.

Toutes les images : express.co.uk