Une photographe capture deux lions mâles “s’accoupler” au Botswana.

"C’est la première fois que je voyais un comportement homosexuel chez des lions, mais j’ai fait quelques recherches à ce propos à mon retour, et c’est loin d’être inhabituel."

Deux lions mâles ont récemment été photographiés alors qu’ils “s’accouplaient” au Botswana, ignorant les lionnes.

- Publicité -

Nicole Cambré est une avocate et une photographe primée originaire de Belgique, elle a été reconnue par le National Geographic en 2014 pour ses images évocatrices de la nature. Le mois dernier, Nicole Cambré était en safari dans une lagune au Botswana lorsqu’elle a repéré les deux lions mâles.

NICOLE CAMBRE/REX SHUTTERSTOCK
NICOLE CAMBRE/REX SHUTTERSTOCK

Elle a envoyé un témoignage au Huffington Post à propos de cette expérience :

“Selon notre guide, ils ont commencé à avoir ce comportement cette même semaine. Ces intrus ont repoussé les mâles locaux plus tôt dans l’année, et les lionnes se sont dirigées vers les forêts de mopanes, une zone difficile d’accès pour les véhicules de safaris. Seulement une lionne a été vue au centre de la concession où se trouvaient les lions mâles et ceux-ci ne lui prêtaient aucun intérêt, laissant penser qu’elle pouvait être enceinte.

L’un des lions portait un collier, ce qui a amené notre guide à penser qu’ils avaient peut-être traversé la frontière depuis la Namibie. C’est la première fois que je voyais un comportement homosexuel chez des lions, mais j’ai fait quelques recherches à ce propos à mon retour, et c’est loin d’être inhabituel. Avec le coucher du soleil, cela donne quelques images spectaculaires.”

- Publicité -
NICOLE CAMBRE/REX SHUTTERSTOCK
NICOLE CAMBRE/REX SHUTTERSTOCK

L’homosexualité animale est un sujet qui a longuement été discuté par les experts. En 2012, le “Yale Scientific” a publié un article indiquant que la prévalence de ce comportement pourrait être “bien plus communne que ce que l’on pensait précédemment” et pourrait concerner plus de 10 pour cent des espèces de la planète.

Dans la nature, les lions mâles peuvent présenter des comportements homosexuels pour renforcer les liens et l’allégeance.

“Nous n’avons découvert aucune espèce chez laquelle un comportement homosexuel n’a été démontré, à l’exceptions des espèces qui ne connaissent pas de sexualité, comme les oursins et les pucerons,” a déclaré le zoologiste Petter Bøckman au journal “The Guardian Liberty Voice”. “D’ailleurs, une partie du règne animal est hermaphrodite, véritablement bisexuel. Pour eux, l’homosexualité n’est pas un problème.

- Publicité -

Actualisation : Le National Geographic pense que l’un des lions pourrait en fait être une lionne à crinière, qui a été repérée au Bostwana, mais la publication n’a pu confirmer l’information.