Un petit orang-outan a été enchaîné entre deux bâtiments, et laissé là pendant un an.

C’est simplement tragique !

Cet orang-outan a attendu un an avant que quelqu’un ne le sauve. Mingky n’était qu’un bébé lorsqu’il a été capturé dans une ferme près de la forêt indonésienne. Sa mère a probablement été tuée avant sa capture. On pense que l’homme qui l’a capturé l’a donné à un ami. Cet homme a décidé que ce qui était le plus adapté pour Mingky était de l’enchaîner entre deux maisons.

- Publicité -

Panut Hadisiwoyo, le directeur fondateur du centre d’information sur les orangs-outans, le Orangutan Information Centre (OIC), a déclaré que l’homme souhaitait posséder un de ces primates pour divertir sa famille et ses amis.

Mingky est donc resté enchaîné ainsi pendant presque un an. Il avait une chaîne autour du cou et ne disposait d’aucun abri.

- Publicité -

Tout ce qu’il avait sous le pied c’était un plancher en béton effrité. Il vivait dans un espace de seulement 60 cm.

Mingky recevait quotidiennement des fruits. Les gens passaient devant lui, mais personne n’a jamais rien fait pour l’aider. Tout a changé il y a quelques semaines.

L’OIC a trouvé Mingky et a rapidement contacté les services locaux de la faune en précisant que le propriétaire du jeune primate enfreignait la loi.

- Publicité -

Mingky a rapidement été confié à l’OIC. Malheureusement, le propriétaire ne sera pas puni.

De manière compréhensible, Mingky est agressif et méfiant vis-à-vis des hommes.

- Publicité -

Ils ont dû le tranquilliser pour le faire sortir de la « ruelle » dans laquelle il vivait. Il reçoit actuellement des soins au sein des locaux du programme de conservation de l’orang-outan de Sumatra, le Sumatran Orangutan Conservation Program (SOCP).

Si tout se passe bien, il sera autorisé à retourner dans la nature lorsqu’il sera plus vieux.

Partagez cet article.