Sa fiancée est décédée dans un accident de voiture. 4 ans plus tard, il retrouve leurs photos de fiançailles et cela lui saute aux yeux.

Un homme endeuillé recrée les photos de sa défunte fiancée avec leur fille.

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité -

En 2013, Tati est décédée dans un tragique accident de voiture. Elle a laissé derrière elle son compagnon et sa fille de 2 ans. Tati était également enceinte de leur second enfant.

O diário da Raisinha
O diário da Raisinha

Une semaine avant leurs fiançailles, en 2009, Tati et Rafael ont fait une série de photographies.

O diário da Raisinha
O diário da Raisinha

En novembre 2014, Rafael a recréé ces clichés, mais cette fois avec sa fille, Raisa, à la place de sa mère.

O diário da Raisinha
O diário da Raisinha

« Le collier porté par Raisa est le même que celui que portait sa mère cinq ans plus tôt. »

"
"
"
"
"
"
- Publicité -
http://www.diariodaraisinha.blogspot.com.br/
http://www.diariodaraisinha.blogspot.com.br/

« Elle porte également les mêmes chaussures à talons. »

O diário da Raisinha
O diário da Raisinha

« Notre chien, Raul, est aussi le même. Je l’ai acheté pour Tati au début de notre relation. »

O diário da Raisinha
O diário da Raisinha

« J’espère que vous ne considérez pas ce projet comme triste. Nous ressentons toujours la douleur, le manque, mais nous allons bien, nous sommes heureux. »

O diário da Raisinha
O diário da Raisinha

« Désormais, grâce à Dieu, nous nous adaptons doucement, ma fille est en bonne santé, elle grandit et se développe normalement. »

http://www.diariodaraisinha.blogspot.com.br/
http://www.diariodaraisinha.blogspot.com.br/

« En plus d’avoir la responsabilité de prendre soin de ma princesse, je dois aussi gérer ma peine, la perte de ma compagne, avec qui j’ai partagé 10 années merveilleuses. »

O diário da Raisinha
O diário da Raisinha

Quelle manière incroyable d’honorer sa défunte fiancée, et mère de leur enfant. PARTAGEZ ce merveilleux hommage avec vos amis sur Facebook.

- Publicité -

MERCI DE PARTAGER

1 commentaire

Laisser un commentaire