Lorsque l’équipage de ce bateau a réalisé ce qui leur faisait face, il était presque trop tard pour en réchapper !

L’équipage du Maiken naviguait dans le Pacifique Sud lorsqu’ils ont repéré une étrange décoloration à la surface de l’eau. Ils se sont approchés pour l’inspecter, mais au moment où ils ont réalisé ce que c’était, il était presque trop tard pour s’en sortir en vie !

- Publicité -

Nous ne nous en rendons pas forcément compte sous nos yeux, mais la Terre continue de changer en permanence ! Cela se déroule si lentement que nous ne pouvons réellement le percevoir. De temps à autre, les choses s’accélèrent… énormément !

L’équipage du Maiken naviguait paisiblement dans le Pacifique Sud lorsqu’ils ont repéré une étrange décoloration à la surface de l’eau. Ils se sont approchés pour l’inspecter, mais au moment où ils ont réalisé ce que c’était, il était trop tard…

L’équipage du Maiken naviguait dans le Pacifique Sud lorsqu’ils ont repéré une ombre inhabituelle.

lorsque_lequipage_de_ce_bateau-01

Alors qu’ils se rapprochaient, ce qu’ils avaient pris pour un banc de sable se révélait être quelque chose d’entièrement différent.

lorsque_lequipage_de_ce_bateau-02

Une énorme quantité de pierre ponce flottait à la surface de l’eau. Cela ressemblait à une plage.

lorsque_lequipage_de_ce_bateau-03

Ils ont décidé de l’examiner de plus près et ont redirigé leur bateau dans sa direction.

lorsque_lequipage_de_ce_bateau-04

Cela ressemblait à une plage au milieu de l’océan !

lorsque_lequipage_de_ce_bateau-05

L’équipage a décidé de le traverser, laissant une tranchée derrière eux pendant qu’ils traversaient la masse.

lorsque_lequipage_de_ce_bateau-06

- Publicité -

Ils se demandaient ce qui pouvait avoir causé l’apparition soudaine de cette étendue de pierres.

lorsque_lequipage_de_ce_bateau-07

La masse de pierres ponces s’élargissait même à mesure qu’ils la traversaient. Cela inquiétait l’équipage et ils ont décidé d’accélérer leur vitesse.

lorsque_lequipage_de_ce_bateau-08

Une fois à distance sûre, ils ont entendu un grondement sourd. En regardant en arrière ils ont vu des bulles à la surface de l’eau.

lorsque_lequipage_de_ce_bateau-09

La source des pierres ponces était un volcan sous-marin en éruption à ce moment même !

lorsque_lequipage_de_ce_bateau-10

Ils ont jeté l’ancre pour contempler cet évènement exceptionnel. D’énormes panaches de fumée emplissaient le ciel.

lorsque_lequipage_de_ce_bateau-11

Alors que la fumée se dissipait, ils ont remarqué quelque chose d’étrange à la surface de l’eau…

lorsque_lequipage_de_ce_bateau-12

Ils voyaient de la terre !

lorsque_lequipage_de_ce_bateau-13

L’équipage stupéfait n’en croyait pas ses yeux : ils avaient assisté à la naissance d’une nouvelle île.

lorsque_lequipage_de_ce_bateau-14

Ils se sont rapprochés pour vérifier que leurs yeux ne leur jouaient pas des tours.

lorsque_lequipage_de_ce_bateau-15

Mais c’était bel et bien vrai. Les sommets de cette nouvelle île prenaient déjà forme.

lorsque_lequipage_de_ce_bateau-16

Il s’agissait d’un des plus rares évènements imaginables.

lorsque_lequipage_de_ce_bateau-17

Ils ont eu tellement de chances ! Ils ont pu non seulement assister à un spectacle impossible… mais ils ont aussi réussi à en sortir indemnes !

Partagez cette étonnante histoire avec vos amis !

21 COMMENTAIRES

  1. Et toc ! Il faut réformateur les esprits On ne connait pas toutvEt puis le rêve c’est tellement bon Bonne journée à tous

  2. l’équipage ou les membre , il faudrait savoir , la conjugaison n’est plus ce qu’elle était !! Impressionnant par contre ce par quoi s’est équipage est passé et non ce par quoi cet équipage sont passé!!!

    • Oufti, ta conjugaison est superbe. Tu veux corriger en faisant encore plus de fautes. Tu cites “Impressionnant par contre ce par quoi (s’est) cet équipage est passé et (non ce par quoi cet équipage sont passé!!!) et cela est correct.
      Si tu veux avoir la certitude, tu remplaces le “cet” par “un” ou alors pour savoir si c’est un verbe (auxiliaire) conjugué remplace ton “est” par “était”. Et tu refais la phrase. “Impressionnant par contre ce par quoi “était équipage est passé” ou alors “Impressionnant par contre ce par quoi un équipage est passé” Cela saute aux yeux. Et fait mal à l’oreille de celui qui l’attend.

      • Qui l’entend pour le coup, mais je suis rassurée de na pas être la seule à avoir des crises d’urticaire face aux fautes de français, orthographe comme de grand-mère…oups pardon, de
        grammaire!! Idem pour la conjugaison…
        C’est juste le BA-BA pour qu’un message passe à bon escient!!

  3. à moi de corriger mes fautes: l’équipage ou les membre , il faudrait savoir , la conjugaison n’est plus ce qu’elle était !! Impressionnant par contre ce par quoi cet équipage est passé et non ce par quoi cet équipage sont passé!!!

  4. Ces journaleux de blogs n’auraient même pas leur BEPC…

    – Ils ont eu tellement de “chances” sous-entendu “avoir de la chance” est toujours au singulier

    Quant aux intervenants avant de critiquer il vaut mieux réfléchir à ce que l’on écrit. :

    “Son trop fort ses journalistes…” c’est le verbe “être” donc”sont…
    et “ses journalistes” emploi du pronom possessif au lieu de “ces” démonstratif.

    Bref… cela fait beaucoup de fautes de frappes improbables.

  5. putain que vous êtes chiants,
    ok il y a quelques fautes,
    mais c’est quand même sûrement plus intéressant
    de constater la naissance d’une nouvelle île, non?
    allez, bonne année à tous 😀

  6. bravo pour les leçons d’orthographe. Ca (mais, où est donc
    la cédille?!!!)permet de laisser de côté le fond de l’histoire qui si elle est réelle est bien belle.on peut par ailleurs avoir plusieurs chances, même si c’est peu usité.

Leave a Reply