Ces 48 labradors ont été tirés d’une usine à chiens, où ils n’avaient ni eau, ni nourriture.

Aucun animal ne devrait être soumis à ces conditions de vie par simple appât du gain.

Vendredi 22 Avril, 35 labradors adultes de couleur sable et 13 chiots ont été arrachés à d’horribles conditions de vie dans une propriété d’Elmwood, dans le Wisconsin.

- Publicité -
ASPCA
ASPCA

Dans ce bulletin exculsif de l’American Society for the Prevention of Cruelty to Animals (ASPCA), on mentionne que cette descente des autorités sur cette usine à chiens est la troisième de ce mois d’Avril.

ASPCA
ASPCA

Une habitante d’Elmwood, inquiété par les conditions de vie des animaux, a ainsi fini par contacter les autorités. Policiers et sauveteurs ont été stupéfaits par ce qu’ils ont alors trouvé là : des chiens et des chats « vivant en intérieur, dans des caisses de transport sales et minuscules, sans le moindre accès à de l’eau ou à de la nourriture ». Comme l’explique la directrice des enquêtes de l’ASPCA, Kathryn Destreza :

- Publicité -

« Ce que nous avons découvert là n’était clairement pas approprié pour des chiens. Les chiots de telles installations sont vendu pour l’argent, mais peu de gens savent que leurs parents sont souvent gardés là pendant des années, forcés à se reproduire non-stop, et généralement, vivant dans des conditions indignes, sans socialisation, ce qui entraîne une qualité de vie pitoyable. »

ASPCA
ASPCA

L’Animal Humane Society de Golden Valley, dans le Minnesota, s’occupe désormais des chiens, et a apporté son aide durant cette opération. Le groupe « enquête chaque année sur des centaines de témoignages de cruauté envers les animaux », selon sa Présidente et Directrice, Janelle Dixon.

- Publicité -

« Par conséquent », explique-t-elle, « nous avons l’expérience et la capacité de nous occuper d’un grand nombre d’animaux, ainsi que les connaissances médicales et comportementales nécessaires pour apporter des soins spécialisés à ces pauvres bêtes vulnérables. »

ASPCA
ASPCA

Tous les parents et leurs chiots reçoivent actuellement des soins médicaux d’urgence, et serviront de preuves à charge dans le procès, jusqu’à ce que leur garde soit décidée par la Justice. Le propriétaire de cette installation a été emmené à la prison de Pierce County, pour mauvais traitements et manquement aux obligations de nourriture et d’hébergement envers des animaux domestiques.