La photographie d’un couple en larmes obligé de vivre séparé par leur maison de retraite suscite l’indignation.

Facebook/ Ashley Barytik
Facebook/ Ashley Barytik

“C’est le plus triste des clichés que je n’ai jamais pris. C’est ma mamie et mon papi. Comme vous pouvez le voir, ils essuient leurs larmes ! Mais pourquoi ? La photographie a été prise à Surrey au Yale Road, un établissement de transition pour les personnes attendant d’être placées en maisons de retraite, c’est là que se trouve mon papi !”

- Publicité -
Facebook/ Ashley Barytik
Facebook/ Ashley Barytik

“Après 62 ans de mariage, ils ont été séparés pendant huit mois à cause de retards et de reports provoqués par notre système de soins et de santé, qui a le pouvoir de faire transférer mon grand-père dans le même établissement de soins que ma grand-mère.”

Pixabay
Pixabay

“Ils pleurent chaque fois qu’ils se voient, et c’est bouleversant. Pour aggraver les choses, un lymphome lui a été diagnostiqué AUJOURD’HUI. En plus de limiter le temps qu’il lui reste et de rendre ce transfert plus urgent, sa démence s’aggrave jour après jour, mais les souvenirs qu’il a de ma grand-mère ne se sont pas évanouis…pas encore.

Nous craignons cependant que s’ils restent séparés plus longtemps, sa mémoire s’efface.”

- Publicité -
Facebook/ Ashley Barytik
Facebook/ Ashley Barytik

“C’est une épreuve pour notre famille, nous devons faire 30 minutes de trajet pour l’emmener le voir tous les deux jours, afin qu’il ne l’oublie pas. Sachant maintenant qu’il a un cancer, notre combat pour qu’ils puissent être dans le même établissement est encore plus important.

Il ne reçoit même pas les soins adaptés là où il est, y compris les traitements physiques, alors qu’on nous l’avait promis (la seule raison pour laquelle il est dans un fauteuil roulant c’est qu’il a passé huit mois sans marcher !).”

Pixabay
Pixabay

“Ils le méritent ! Épuisés financièrement, physiquement et psychologiquement, ma famille et moi appelons à l’aide, mes amis. Nous avons contacté notre prestataire de soins local, qui s’appelle Fraser Health, et avons fait des demandes en personne, mais nous n’avons reçu aucune réponse à nos questions et nos préoccupations.”

- Publicité -
Facebook/ Ashley Barytik
Facebook/ Ashley Barytik

“Nous demandons justice pour mes grands-parents qui après avoir passés 62 ans ensemble méritent de passer leurs derniers moments dans le même bâtiment. Merci de partager ceci et d’interpeller les personnes qui doivent voir cela afin que nous puissions recevoir l’aide dont nous avons besoin !”

PARTAGEZ l’histoire d’Ashley pour faire comprendre à Fraser Health que nous ne supportons pas cette injustice !