La mère qui avait brutalement tué sa fille en la frappant à la poitrine a été attaquée en prison.

Elle connaît maintenant le goût de la justice.

Ayeeshia n’avait que 21 mois lorsque sa propre mère l’a frappée à la poitrine en mai 2014. La force l’impact a poussé Ayeeshia à se mordre la langue et lui a brisé trois côtes. Il a également entraîné une déchirure du cœur, et elle en est morte. Sa mère de vingt-trois ans, Kathryn Smith, a légitimement été déclarée coupable de meurtre.

- Publicité -
PA

Kathryn Smith, également toxicomane, purge sa peine de 24 ans à la prison pour femmes Foston Hall de Derbyshire, au Royaume-Uni. Ses codétenues avaient prévu depuis quelque temps de l’agresser, mais aucune ne souhaitait subir un prolongement de peine.

SWNS.com

Elles ont finalement sauté le pas et l’attaque a eu lieu dans une cage d’escalier. Deux détenues l’ont attaquée, et environ 10 autres l’entouraient et guettaient.

- Publicité -
SWNS.com

L’incident a été entièrement filmé par le système de vidéosurveillance. Kathryn Smith a été frappée et même poignardée à l’aide d’un couteau artisanal. Durant l’agression de 4 minutes, elle hurlait de douleur et a fini avec une entaille d’environ 2,5 cm sur la joue.

Bruce Adams / DailyMail

Un témoin a rapporté que les deux femmes qui l’ont attaquée se sont déchaînées et que Smith était en sale état après l’altercation.

- Publicité -
SWNS.com

Des experts qui ont examiné ses blessures ont déclaré qu’elles ressemblaient aux lésions qu’elle aurait pu avoir dans un accident de voiture à grande vitesse. Selon une partie du personnel, peu de personnes éprouvent de la sympathie pour Kathryn Smith.

SWNS.com

Vous connaissez l’adage, « on récolte ce que l’on sème ». Un responsable de la prison a nié qu’une arme avait été utilisée durant l’agression et a déclaré que les deux détenues responsables avaient fait l’objet de mesures disciplinaires. Partagez cet article.