Faites la rencontre de cet animal exceptionnel qui est pour certains « le plus beau cheval du monde ».

Tous ceux qui ont déjà regardé Animal Planet (ou qui sont sortis dans la nature) savent que la diversité des créatures que l’on trouve sur la Terre peut-être particulièrement époustouflante. Pour ceux qui prêtent suffisamment attention, les petites variations que nous pouvons découvrir sont presque sans fin. Prenez les chevaux, par exemple.

- Publicité -

Vous imaginez sûrement un grand animal majestueux galopant dans un pré, ayant peut-être une robe noire ou brune (voire blanche, si vous aimez les westerns).

Mais peu importe le nombre de chevaux que vous avez vu jusque là, vous n’en avez certainement jamais vu aucun comme celui-ci :

buzzfeed.com
buzzfeed.com

Ces incroyables animaux sont appelés Akhal-Tékés et sont originaires du Turkménistan. Nous savons à quoi vous pensez : Akhal-Téké ? Cela sonne comme le nom d’un destrier moucheté du « Seigneur des Anneaux ». Bien que la comparaison soit pertinente, nous pouvons vous assurer que ces élégants animaux à l’aspect métallique sont entièrement réels.

- Publicité -
horsenation.com
horsenation.com

Alors que les Akhal-Tékés représentent un trésor national au Turkménistan, ils sont considérés comme sacrés à travers toute l’Asie. Surnommés les « chevaux dorés » ou « les chevaux qui viennent du ciel » en Chine, ils étaient originellement élevés pour survivre à des conditions météorologiques extrêmes et sont connus pour leur intelligence, leur endurance et leur vitesse. Mais encore une fois, le plus frappant reste leurs robes brillantes qui semblent refléter la lumière.

La raison de ce phénomène réside dans la structure de leurs follicules qui diffère d’une manière ou d’une autre de ceux des autres chevaux. Le cœur de chacun des poils de ces animaux n’est pas aussi opaque que celui des autres races de chevaux. Ils disposent d’une portion transparente plus importante, qui capture donc plus de lumière. Tout ceci explique le lustre magnifique que montrent les images ci-dessous :

honesttopaws.com
honesttopaws.com

- Publicité -

Alors que l’Akhal-Téké est indubitablement magnifique, il est également assez rare. Selon le dernier décompte de 2012, il y a environ 6 600 Akhal-Tékés sur Terre, la majorité d’entre eux vivent au Turkménistan et en Russie. Compte tenu de leur statut précieux, le gouvernement turkmène offre parfois ces animaux à d’autres pays en guise de cadeaux diplomatiques.

Après tout, qui n’aimerait pas passer un peu de temps en compagnie d’un de ces grands gaillards ?

horsenation.com
horsenation.com

PARTAGEZ cette histoire avec vos amis et votre famille !