Cette jeune mère pose avec ses 6 petites filles. Mais regardez lorsqu’elles se retournent…

Une mère célibataire adopte six sœurs afin qu’elles ne soient pas séparées.

Il n’y a rien de tel que de grandir avec ses frères et sœurs. Cela peut s’accompagner de quelques disputes, d’une rivalité qui peut s’installer dès le plus jeune âge, et de beaucoup de moments partagés, toutes les fratries ont une connexion spéciale qui, avec un peu de chance, dure toute la vie.

- Publicité -

Malheureusement, les enfants adoptés ou placés sont parfois séparés de leurs frères et sœurs, et se trouvent privés de ce lien spécial.

Mais il y a aussi des parents comme Lacey Dunkin qui a tout fait pour qu’aucune de ces 6 adorables sœurs n’ait à subir une telle séparation. Bien qu’elle ait eu quelques difficultés pour réussir à avoir la garde de cette grande famille, elle n’a à aucun moment hésité à accueillir le groupe de filles.

Apprenez-en plus sur cette extraordinaire histoire d’adoption et découvrez les photographies des six sœurs ci-après.

Facebook/ Lacey Dunkin
Facebook/ Lacey Dunkin

Depuis qu’elle a 25 ans, Lacey Dunkin sait qu’elle veut être mère, avec ou sans époux.

Après avoir reçu l’agrément pour adopter en juin 2011, elle a reçu un appel téléphonique qui allait changer sa vie pour toujours.

Facebook/ Lacey Dunkin
Facebook/ Lacey Dunkin

Son correspondant cherchait une famille d’accueil pour prendre en charge, non pas une, ni deux, mais quatre sœurs à la fois !

Lacey Dankin a accepté sans hésitation, et les filles ont immédiatement emménagé chez elle et ses parents.

“Je ne sais pas ce qui m’a poussé à dire oui, mais je l’ai fait”, a-t-elle partagé. “Et je n’ai même pas envisagé de ne pas les prendre toutes les quatre. Pour moi, c’était tout ou rien”, a-t-elle expliqué à Country Living.

Facebook/ Lacey Dunkin
Facebook/ Lacey Dunkin

Malheureusement, après neuf mois pendant lesquels elle s’est liée aux filles, leur mère biologique a récupéré la garde des quatre fillettes, et d’un nouveau-né qui vivait avec une autre famille.

- Publicité -

Mais environ un mois plus tard, Lacey Dunkin a reçu un nouvel appel extravagant, émanant cette fois de la mère biologique.

Facebook/ Lacey Dunkin
Facebook/ Lacey Dunkin

Elle avait décidé qu’elle voulait ce qu’il y avait de mieux pour ses filles, ce qui signifiait les confier à Lacey.

Mais cette décision s’accompagnait d’une condition : elle souhaitait savoir si Lacey accepterait d’adopter toutes les sœurs, y compris le nourrisson.

Facebook/ Lacey Dunkin
Facebook/ Lacey Dunkin

C’est sans réserve et avec excitation que Lacey a accepté cette offre, mais les surprises ne se sont pas arrêtées là.

Pendant le processus d’adoption qui a duré un an, la mère a découvert qu’elle était enceinte d’un sixième enfant !

Facebook/ Lacey Dunkin
Facebook/ Lacey Dunkin

Lacey a bien entendu accepté d’adopter également ce bébé, elle s’apprêtait donc à adopter six fillettes.

Bien que le processus n’ait pas été orthodoxe, la famille ne pouvait être plus heureuse de voir les sœurs rester ensemble.

“Elles m’apportent tellement de joie et de chaos, mais la vie serait tellement vide, fade et ennuyeuse sans elles”, a ajouté Lacey dans son entretien à Country Living.

“C’est un honneur d’être leur mère, elles me font fondre.”

Facebook/ Lacey Dunkin
Facebook/ Lacey Dunkin

Environ trois années ont passé depuis cette monumentale adoption, et Lacey estime qu’elle a énormément de chance d’avoir ses six filles.

Sophia, 9 ans, Nathalie et Mélanie, 7 ans, Kaylee, 6 ans, Léa, 4 ans et Cécily, 2 ans, ont l’opportunité de grandir ensemble avec une mère qui n’a pas hésité une seule seconde à accueillir toute la famille !

Kendyl Day Photography
Kendyl Day Photography

Récemment, Lacey a partagé sur Facebook un cliché touchant de toutes ses filles réunies. Elle a écrit :

Pour le défi Facebook “Motherhood Dare“, organisé à l’occasion de la fête des Mères, j’ai dû publier une photographie me rendant à la fois fière et heureuse d’être une mère. J’ai choisi celle-ci.

Je ne l’ai pas choisie parce que c’est une belle photo, même si c’est le cas, mais pour le souvenir qu’elle m’évoque. Le souvenir du chaos et du stress qui ont précédé ce magnifique et joyeux cliché de mes filles et moi.

Vous ne voyez pas les cris, les caprices, les négociations qui ont eu lieu avant cette photo. Les larmes, les pleurnicheries, les moues, et moi, qui sortais de mes gonds et disais “tout ce que je veux c’est une belle photo de nous toutes,est-ce trop demander ???”. Vous ne me voyez pas demander à ma mère de dévaler le parc, envoyer un texto au gentil photographe lui disant que cela a été le “matin de l’enfer”, ou klaxonner grossièrement sur une femme qui prenait son temps pour fermer sa portière et nous empêchait donc de nous garer. (Ce n’était pas mon meilleur moment.)

Ce cliché me rappelle que même durant les périodes difficiles, la vie est magnifique. Cette pression produit des diamants, et ils n’ont pas besoin d’être “parfaits” pour être bons.

Si vous respectez les mères qui font tout leur possible pour que leurs enfants soient en bonne santé, heureux et aimés, PARTAGEZ cette histoire touchante sur Facebook !