Cet homme a collecté des capsules de bouteille pendant 5 ans pour refaire sa cuisine, et voici le résultat.

Ses amis, sa famille et lui ont conservé 2 530 capsules de bière pendant 5 ans juste pour ce projet. Les capsules proviennent de boissons domestiques, artisanales et importées.

- Publicité -

« Le concept initial était de composer un motif à l’aide de capsules », a-t-il déclaré. « Puis la réalité nous a rattrapé et nous avons opté pour un effet dégradé bien plus facile à réaliser. » Le motif choisi est appelé ROYGBIV en anglais (une séquence de teintes couramment décrite comme un arc-en-ciel : rouge [Red], orange [Orange], jaune [Yellow], vert [Green], bleu [Blue], indigo [Indigo] et violet [Violet]).

Obtenir le motif désiré a demandé 4 heures de travail et plusieurs recommencements. « Au début, j’étais très pointilleux au sujet de l’alignement des capsules, le dégradé de couleurs, etc. À la fin, nous avons décidé d’intégrer l’entropie et la bière Dragon’s Milk de la brasserie New Holland, ce qui à mon avis a été l’ingrédient secret. » Tout a été couvert de 5 couches de résine époxy et voilà ! Un sujet de conversation parfait pour une soirée à l’intérieur.

Un homme créatif a décidé de refaire sa cuisine, faisant du plan de travail l’élément le plus impressionnant.

Ses amis, sa famille et lui ont conservé 2 530 capsules de bière pendant 5 ans pour y parvenir.

Le travail a commencé par le tri des capsules par teinte : « Initialement, j’ai essayé de les différencier selon la séquence ROYGBIV », a-t-il expliqué.

- Publicité -

« Deux grandes planches de contreplaqué de qualité de 159 mm constituent la base. Les rails sont réalisés à partir d’une planche de peuplier de 127 mm qui a été coupée à l’aide d’une scie sur table et guidée à la main. »

« Peint en noir mat à l’aide de plusieurs pots de peinture. Les finitions n’ont pas besoin d’être parfaites, car le tout sera couvert d’époxy. »

« [Mais] il doit être autant que possible parfaitement à niveau, sinon la résine époxy risque de couler vers les endroits les plus bas ».

« Le concept initial était de composer un motif à l’aide de capsules, puis la réalité nous a rattrapé et nous avons opté pour un effet dégradé bien plus facile à réaliser. »

« Cette résine vient combler toutes les bulles d’air. Il valait mieux verser doucement la résine en couches fines, pas assez épaisses pour couvrir les capsules. »

« Il a fallu 5 couches pour soigneusement recouvrir les capsules. »

« Il nous semblait visuellement plus intéressant de disperser différentes capsules pour ajouter des touches de couleurs ».

« Ici, vous pouvez voir comment nous les avons disposées afin qu’elles s’entrecroisent, plutôt qu’elles ne forment des changements de couleurs abruptes. »

« Je suis si fier de ce projet. C’est un véritable sujet de conversation et nous l’avons fait ensemble, du vrai bricolage. »

Plus d’informations : Imgur