7 découvertes mystérieuses qui ont laissé les archéologues perplexes.

Les archéologues sont parfois confrontés à des découvertes qui sortent de l’ordinaire. Ils tombent ainsi de temps à autre sur des choses troublantes et déconcertantes. Voici sept des découvertes les plus sensationnelles qui attendent toujours d’être correctement examinées.

- Publicité -

Le manuscrit de Voynich.

Plutôt que de porter le nom de son auteur, le manuscrit de Voynich a été baptisé en référence à Wilfrid Voynich, un marchand de livres qui avait fait l’acquisition de ce mystérieux codex en 1912. Toutefois, l’identité de l’auteur de cet ouvrage ancien écrit à la main dans une langue étrange reste inconnue. En plus du texte indéchiffrable, il est agrémenté d’illustration de plantes et d’objets indéfinissables.

Le manuscrit est bien sûr devenu une source de théories du complot en constante évolution. La dernière en date affirme qu’il s’agit en fait d’une blague sophistiquée. Cependant, écrire 240 pages de texte en utilisant un système de symbole élaboré pourrait être excessif, même pour un farceur atteint de TOC.

- Publicité -

La structure sous-marine de Yonaguni.

Découvert par Kihachiro Aratake, un moniteur de plongée sous-marine, durant une plongée dans les eaux du large de l’île japonaise de Yonaguni en 1986, ce mystère sous-marin non résolu est aujourd’hui connu comme l’« Atlantide japonaise ». Une série de monolithes en terrasses à flanc de montagnes six mètres sous la surface de l’océan.

Les gigantesques formations rectangulaires arborent de remarquables angles droits parfaits, des murs droits, des marches et des colonnes qui semblent être les vestiges d’une cité antique ayant coulé à cause de secousses sismiques il y a plusieurs milliers d’années. Mais personne n’en est vraiment sûr.

- Publicité -
Préc.1 sur 5