4 signes grâce auxquels j’ai su que ma petite amie était celle que je devais épouser.

La communication est la clef.

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité -

4_signes_grâce_auxquels_j’ai-01

« Quand on rencontre la bonne personne, on le sait » était la phrase que je détestais le plus. Elle se plaçait juste avant « on ne vit qu’une fois » et « on ne fait pas d’erreurs avant la trentaine. »

Dernière nouvelle : Il y en a au moins cent, et j’en ai commises 97.

« Quand on rencontre la bonne personne, on le sait » me semblait absurde. Comment quelqu’un peut-il réellement savoir avec 100 pour cent de certitude que la personne qu’il ou elle fréquente est celle avec qui il ou elle devrait passer le reste de sa vie ?

"
"
"
"
"
"
- Publicité -

J’ai grandi en fréquentant régulièrement le temple et mon pasteur avait été marié trois fois. Un homme qui parle quotidiennement avec Dieu s’est au moins trompé deux fois, donc pourquoi serais-je un expert ? Toutes les relations que vous avez entretenues avant de faire votre demande en mariage n’étaient pas les bonnes, donc comment savoir si celle-ci est la bonne ?

La réponse la plus honnête est juste : vous le savez. Il ne s’agit pas de se lever un matin, de regarder à côté et de se dire « Oui, c’est la bonne. » Des tonnes de choses auront continuellement renforcé votre foi dans cette personne. Elle vous a montré d’innombrables signes qu’elle est la bonne, et vous vous en rendez finalement compte.

Elle savait qu’elle était la bonne, il vous a juste fallu un moment pour vous réveiller.

Si vous fréquentez la femme que vous pensez être la bonne, ces quatre signes vous sembleront évidents !

1. Elle n’a pas besoin de vous.

Pour toute relation devenir un partenariat est immense. L’époque est différente. Le monde est différent, et une femme comptant seulement sur son époux n’est pas une chose saine.

Lorsque votre petite amie a sa propre vie, sa carrière et ses amis, ce n’est pas quelque chose à craindre, mais plutôt à chérir. Voici une personne indépendante qui vous choisit vous parmi tous les habitants de la Terre. Elle n’a besoin de vous qu’en ce qui concerne l’amour. Il n’y a pas de meilleur sentiment que d’être dans une relation dans laquelle chacun contribue à rendre la vie de l’autre plus heureuse.

Et juste d’un point de vue numérique, les problèmes d’argent représentent le troisième motif de divorce en Amérique. J’ai grandi dans une maison où des disputes au sujet de l’argent éclataient quotidiennement. Il n’y a aucun moyen de savoir si mes parents seraient encore ensemble s’ils avaient été tous les deux financièrement autonomes, mais cela aurait augmenté leurs chances.

2. Elle n’a pas d’amis masculins secrets.

Les mecs, vous savez exactement de quoi je veux parler. Avez-vous déjà fréquenté une femme qui, au bout de six mois, commence à vous parler de son formidable ami dont vous n’avez jamais entendu parler jusque là ? Signal d’alerte immédiat.

Les femmes aiment jouer à un jeu appelé « fais ce que je dis, pas ce que je fais. » Une femme vérifiera votre compte Instagram et vous demandera qui est un tel ou une telle et montrera des petits signes de jalousie, mais aussitôt que vous faites de même, cela devient un énorme problème.

La femme que vous pensez être celle que vous devez épouser fait exactement le contraire. Vous avez rencontré ces amis garçons. Elle vous a présenté comme la personne qu’elle fréquente et des limites ont été établies. Il n’y a pas de jeu de devinettes.

Si une femme vous veut, elle le fera savoir, et vous feriez mieux de faire de même.

3. Vous pouvez communiquer ensemble.

Pour moi, il s’agit de la chose la plus importante. Peu m’importe qu’elle soit plus séduisante que Janelle Monáe, si vous n’arrivez pas à parler ensemble lorsque les temps sont durs, cela ne fonctionnera jamais.

Dans mes relations antérieures, lorsque nous nous disputions, je pensais que c’était la fin. J’ai grandi dans une maison où quand ma mère se disputait avec un homme, 24 heures plus tard, il était parti.

Je pensais sincèrement que la dispute marquait la fin de la relation. J’aimais ma petite amie et j’avais peur lorsque nous nous disputions. Elle n’a jamais compris ce que j’imaginais, car je ne l’ai jamais partagé et plutôt que de baisser les bras ou d’abandonner, elle m’a véritablement aidé à grandir dans ma manière d’appréhender les disputes.

La chose la plus importante pour moi c’est le fait d’être à l’aise et de se sentir en sécurité que nous partageons lorsque nous échangeons.

4. Comment la traitez-vous ?

La preuve la plus complète que vous souhaitez épouser votre petite amie se trouve dans la manière dont vous la traitez. Les actes en disent plus long que les mots, donc que faites-vous pour elle ?

Êtes-vous là pour l’écouter quand elle a eu une journée difficile ? Est-ce que vous faites régulièrement des choses ensemble ou au moins aussi souvent que vous le pouvez ? Est-ce qu’il vous arrive de la regarder et de penser, « J’en ai de la chance » ?

Si la réponse est « oh que oui », alors qu’attendez-vous ? Mettez-lui la bague aux doigts !

MERCI DE PARTAGER

Laisser un commentaire