13 faits surprenants sur la grossesse que tous les pères devraient connaître.

Apprenez davantage de faits intéressants sur la grossesse, en tant que futur père, accompagner votre compagne sur ce parcours en montagne russe de neuf mois pourra vous sembler plus facile.

Vous vous préparez à accueillir votre petit invité ? Comme tous les futurs pères, vous allez être impatient. Alors que vous assistez la grossesse de votre compagne, il y a des chances que vous soyez surpris par chacun de ses développements. Mais votre méconnaissance peut s’avérer néfaste durant cette période.

- Publicité -

En apprenant des faits intéressants et surprenants au sujet de la grossesse, accompagner votre compagne sur ce parcours en montagne russe de neuf mois pourra vous sembler plus facile. Nous en avons réuni quelques-uns pour vous.

1. Un spermatozoïde sur des millions est l’heureux gagnant.

Un adulte en bonne santé peut libérer entre 40 millions et 1,2 milliard de spermatozoïdes en une seule éjaculation. Mais tous ne peuvent rejoindre l’ovule. La membrane plasmique de l’ovule garantit que seul un spermatozoïde prend part à la fécondation. Ainsi, un seul spermatozoïde veinard fusionne avec l’ovule.

2. Le bébé est en réalité plus jeune que son âge gestationnel.

L’âge gestationnel est calculé à partir du premier jour suivant le dernier cycle menstruel de la mère. Même si la fécondation survient deux semaines après cette date, c’est ainsi que l’âge du bébé est calculé, ce qui signifie qu’il est presque 15 jours plus jeune que la durée de la grossesse. Les médecins suivent cette méthode, car il est difficile de déterminer la date d’ovulation ou la date exacte de fécondation.

3. Le bébé est tout ouïe.

L’ouïe de votre bébé se développe à environ six semaines. Il peut donc entendre les battements de cœur, les rots et les paroles de votre compagne. C’est ainsi qu’il devient un expert pour reconnaître la voix de sa mère alors qu’il est à l’intérieur de son ventre.

4. Les bruits forts ne sont pas bons pour votre bébé.

Évitez que votre compagne soit à proximité de bruits importants, car ils nuisent au petit. Les bruits forts n’affectent généralement pas le bébé grâce à la protection du liquide amniotique. Mais une exposition constante à ces bruits peut endommager son ouïe. Une étude récente suggère que le son du téléphone portable d’une femme enceinte pourrait perturber le cycle veille-sommeil du fœtus.

5. Votre bébé peut ouvrir ses yeux, tout comme vous.

Surpris ? La vue du fœtus est bien développée à la 26e semaine. Votre bébé peut ouvrir ses paupières. Et il peut également sentir les lumières vives à l’extérieur du ventre. La prochaine fois que vous souhaitez sentir votre bébé remuer, éclairez le ventre de votre compagne à l’aide d’une lumière éclatante.

- Publicité -

6. Votre bébé boit sa propre urine.

Ne soyez pas dégouté ! Vous aussi vous faisiez cela quand vous étiez dans le ventre de votre mère. Il comme à vider sa vessie aux environs de la 8e semaine de grossesse. L’urine passe alors dans le liquide amniotique qui entoure votre bébé durant la grossesse. Et il commence à boire ce liquide, qui est mélangé à l’urine.

7. Votre bébé goûte ce que la mère goûte.

Les préférences alimentaires de votre bébé pourraient commencer à se former dans l’utérus. Ses papilles se développent vers la 16e semaine. Lorsque votre compagne a une alimentation variée, les molécules qui donnent leur goût aux aliments arrivent jusqu’au liquide amniotique.

Lorsque le bébé les avale, ces molécules interagissent avec les papilles. Par conséquent, il sera capable de ressentir les différentes saveurs. En outre, le fœtus avale plus de liquide amniotique lorsqu’il est sucré que lorsqu’il est amer. Cela prouve que les êtres humains sont naturellement attirés par les sucreries.

8. Votre bébé ne défèquera peut-être pas dans l’utérus.

Eh oui, il pourrait ne pas le faire. En général, cela n’arrive pas. Mais, il n’est pour autant pas rare que des bébés défèquent dans l’utérus. Cela peut arriver lorsqu’ils naissent après le terme ou quand ils rencontrent un état de stress. Cela peut devenir dangereux s’il inhale le mélange de liquide et de déjections, ce qui peut obstruer ses voies aériennes.

9. Le risque du facteur rhésus.

Peut-être n’avez-vous pas entendu parler de ceci. Les gens ayant un groupe sanguin de rhésus positif disposent d’une protéine à la surface de leurs globules rouges. Ceux qui en sont dépourvus auront un rhésus négatif. Un test sera effectué durant la grossesse pour déterminer le facteur rhésus des parents.

Si la mère a un sang de rhésus négatif et qu’il se mélange au sang de rhésus positif du bébé, son système immunitaire réagira en créant des anticorps pour le détruire. En général, la mère et le fœtus ne partagent pas de système sanguin. Mais parfois, cela peut se produire durant l’accouchement. Ce n’est pas un problème durant la première grossesse. Mais vous devriez y prendre garde pendant votre seconde. Toutefois, l’immunoglobuline Rh peut prévenir ce problème.

10. Une augmentation de 50 % du volume sanguin de votre compagne.

Durant la grossesse, le corps de votre compagne subit de nombreux changements pour accueillir votre bébé. L’augmentation de la circulation sanguine en fait partie. Le volume sanguin augmente d’environ 50 pour cent lors de la grossesse. Les gonflements, les varices, et les douleurs peuvent être attribués à ce phénomène.

11. Les expériences traumatisantes affectent le bébé.

Le trouble de stress post-traumatique est une maladie qui affecte certaines personnes qui ont vécu un évènement dangereux ou choquant. Selon certaines études, les bébés nés d’une mère souffrant d’un tel trouble ont un poids moyen à la naissance plus faible. En outre, ils sont plus susceptibles de développer ce même trouble. Même s’ils n’ont pas vécu d’évènements traumatisants, ils peuvent parfois le recevoir de leurs mères.

12. Un meilleur encadrement social pour un bébé en bonne santé.

C’est un principe courant. Si vous prenez soin de votre compagne durant la grossesse, alors votre bébé pourra être en meilleure santé. Selon une étude, une femme bénéficiant de différentes sources de soutien aura des enfants présentant des poids moyens à la naissance supérieurs. Grâce à l’aide qu’elle reçoit, la femme enceinte peut bien manger et dormir correctement, et par conséquent, subir moins de stress.

13. Les bébés pleurent dans le ventre de leur mère.

Dans une étude évaluant les effets de l’exposition au tabac et à la cocaïne durant la grossesse, des chercheurs ont observé que les bébés pleuraient dans l’utérus. La vidéo, qui a été enregistrée des ultra-sons de fœtus durant le troisième trimestre, montre les pleurs classiques des bébés. Assurez-vous que votre compagne est heureuse et détendue durant la grossesse si vous ne souhaitez pas voir votre bébé pleurer.

De la fécondation à l’accouchement, cela reste une très belle tâche. Et observer ce développement et soutenir une femme enceinte est une autre expérience plaisante. Tandis que vous aidez votre partenaire à traverser cette période difficile, vous en apprécierez chacun des moments. Et votre bébé vous sera reconnaissant de lui avoir offert un milieu sans souci dans lequel grandir.

Leave a Reply