11 choses pour lesquelles les introvertis sont doués.

Les choses que nous faisons le mieux...

lesquelles-les-introvertis-sont-doués_fLes introvertis attirent beaucoup d’attention et sont l’objet de nombreuses analyses dans la dernière décennie. Carl Jung a identifié la psychologie unique et les traits physiques qui caractérisent ce type de personne.

- Publicité -

Ils font preuve d’un niveau d’empathie extraordinairement élevé et de processus intellectuels puissants qui en font une sorte de trésor dans cette ère moderne où règnent l’apathie, l’atomisation et l’ignorance. Comme toute personne, ils ont parfois des difficultés, et comme tout le monde ils utilisent leurs dons et forces uniques pour apprendre et se relever.

Avoir des conversations profondes et étonnantes.

Le bavardage n’est pas l’ami de l’introverti. Celui-ci n’a d’autres buts que de passer le temps et de vérifier que les participants sont humains. Ils excellent dans les conversations authentiques et vraies. Intelligents, emphatiques et compréhensifs, les introvertis exploreront facilement des sujets pertinents et intéressants. Leur charisme particulier amène les autres à ne pas avoir de problèmes à s’ouvrir à eux, souvent, en se confiant d’une manière inattendue et bien plus importante que ce qu’ils envisageaient.

Se lier aisément avec les animaux.

Quelque chose dans le langage corporel et la présence des introvertis attire toute sorte de vie sauvage. Ils peuvent être capables de calmer un animal angoissé alors que d’autres ne pourront pas. Les introvertis ont tendance à préférer la compagnie des animaux à celle des humains. Le dialogue lui semble plus simple, sans mensonges ni intentions cachées. Les introvertis maîtrisent la communication, donc il est logique qu’ils puissent se lier de manière intuitive et interagir positivement avec les animaux.

Trouver des réponses et des ressources en eux-mêmes.

Naturellement très intelligents et indépendants, les introvertis dialoguent avec eux-mêmes. Ils vont discourir avec eux-mêmes, retournant un problème ou un concept dans leur tête avant de demander aide ou conseil aux autres. Les longs moments qu’ils passent dans leur tête sont payants en termes de facilités d’introspection et de prise de conscience. Ils arrivent à comprendre le potentiel infini qu’ils renferment.

Comprendre les limites de leur sociabilité.

La façon dont les introvertis gèrent les stimulations externes les rend sensibles à une trop grande stimulation et la fatigue sensorielle. Au fil du temps, ils apprennent à trouver leur rythme, donc ils peuvent augmenter la durée de leurs rapports sociaux.

- Publicité -

Prendre le temps de réellement se reposer.

De la pause de fin de semaine, aux vacances en passant par les moments que les autres utilisent pour faire la fête, socialiser et engager de multiples activités, les introvertis utiliseront leur temps à réellement se reposer. Leur perception accrue fait une distinction plus importante entre le repos et les activités demandant peu d’énergie. Ils ont besoin de temps pour reconstituer leur réserve d’énergie et de patience, et laisser leur corps et leur esprit récupérer. Il y a un grand nombre de personnes qui peuvent véritablement tirer profit du fait d’adopter la méthode utilisée par les introvertis pour gérer leur temps et leurs ressources.

S’excuser de ne pas participer à des soirées.

Ils connaissent leurs limites et feront ce qui est le mieux pour eux. Même un évènement ne demandant que peu d’énergie, et qu’ils maîtrisent, peut les vider de leur énergie et de leur patience. N’essayez pas de les forcer à rester, leur fatigue les rendra encore plus irritables et n’en fera pas des hôtes agréables. Du point de vue de la compassion, si votre ami ne s’amuse pas, pourquoi le feriez-vous rester ?

Piocher dans leur côté créatif.

De nombreux introvertis expriment un talent ou une affinité pour des activités créatives ou artistiques. Ils ne sont toutefois pas tous des Picasso modernes. Leur créativité intrinsèque peut se révéler dans des façons uniques ou innovantes de régler les problèmes. Peu importe la forme de cette expression créative, de nombreux introvertis excellents à redéfinir les standards, présentant des possibilités insoupçonnées, et intégrant de nouvelles méthodologies à des concepts anciens.

Penser avant d’agir.

Les liaisons neurologiques des introvertis sont plus longues que celles des autres types de personnalités. L’information passe par davantage de parties de leur cerveau. Cela leur permet de s’appuyer davantage sur la mémoire et d’utiliser plus de parties analytiques de leur esprit, il leur faut plus de temps pour traiter l’information. Ils peuvent sembler plus lents en comparaison d’autres types de personnalités et plus efficaces.

- Publicité -

Être fortement emphatique et prévenant.

Alors que les situations sociales peuvent être stressantes et épuisantes pour les introvertis, ils ont des dons naturels fréquents qui les rendent très compétents pour la communication authentique et pour la compréhension poussée de la situation des autres. Vous pouvez faire tout votre possible pour cacher vos sentiments ou vos pensées, mais il y a de fortes chances qu’ils voient à travers.

Véritablement, écouter et être engagé dans la conversation.

Participez activement et vraiment comprendre quelqu’un lorsqu’il parle est une aptitude qu’il nous faut généralement développer et pratiquer pour la maîtriser. Les introvertis sont souvent enclins à permettre à la personne qu’ils écoutent de se sentir à l’aise, simplement en adoptant une expression bienveillante. Si vous avez besoin d’une épaule sur laquelle pleurer, un garde-fou sincère, ou juste d’une conversation honnête, les introvertis seront presque toujours une valeur sûre.

Si vous leur faites part d’un problème qui vous préoccupe, vous pouvez être sûr qu’ils l’examineront sous tous les angles possibles. Ils vous accompagneront à travers la confusion, vous aidant à reprendre les faits et à peser les options.

Se comprendre eux-mêmes.

Toute personne qui ne sait pas comment se comprendre elle-même, ou qui lutte pour le faire, aura des difficultés significatives dans la vie. Le fait d’être sensible à une trop grande stimulation, les effets du sens de l’empathie hautement développé et l’incompétence perçue dans les situations sociales sont quelques-uns des obstacles spécifiques que doivent surmonter les introvertis. Ils ont une tendance à penser qu’ils doivent se hisser au niveau de leurs paires en ce qui concerne leurs compétences sociales.

Le moyen le plus efficace pour atteindre ce but est qu’ils se comprennent et s’enrichissent eux-mêmes. Sans dire que tous les introvertis sont des gourous autoréalisés, mais plutôt que les obstacles qu’ils affrontent ont une tendance à renforcer grandement le dialogue qu’ils entretiennent avec eux-mêmes.