10 Situations Quotidiennes Que Les Extravertis-Introvertis Comprendront

La plupart des gens s’identifient soit comme introvertis soit comme extravertis, mais qu’en est-il de ceux qui sont entre les deux ? Par exemple, j’adore sortir et être entouré de mes amis, mais j’attends aussi avec impatience le temps que je passe totalement seule sans distractions.

- Publicité -

Je me retrouve souvent à être entourée par des personnes et à espérer que je n’étais pas là; souhaitant être n’importe où sauf là. Je me donne habituellement un petit discours d’encouragement pour me remettre dans la conversation afin que les gens ne commencent pas à me demander “qu’est ce qui ne va pas?”, il n’y a rien qui ne va pas; je préfèrerai simplement être à la maison toute seule, à éviter ces discussions anodines à propos de choses qui ne m’intéressent pas.

Puis il y a des moments où tout ce que je veux c’est de sortir et de voir toutes les personnes que je connais. J’envoie des SMS à presque tout le monde pour m’assurer qu’ils vont tous sortir. L’interaction avec les autres est une partie normale et nécessaire de la vie, mais parfois, je fais tout mon possible pour m’assurer d’être entourée des gens que j’aime.

Si ça vous ressemble, voici un peu plus d’exemples de ce à quoi ça ressemble d’être un extraverti-introverti (ou un introverti sociable si c’est le terme que vous préférez).

1. Parler aux étrangers ne vous dérange pas, mais quand c’est juste une conversation anodine, vous préférez plutôt vous retrouver seul.

Vous pouvez généralement tenir une conversation, mes les conversations anodines ne gardent pas votre esprit concentré sur la conversation. Les conversations anodines sont légères et fun, mais nous préférons les discussions profondes. Ce n’est pas pour dire que nous n’avons jamais de conversations anodines, parce qu’on le fait, ça fait partie de la vie, mais nous essayons toujours de pousser la conversation à être un peu plus sérieuse. Nous voulons que la conversation nous fasse vraiment découvrir la personne.

2. Si vous n’êtes pas à l’aise dans un groupe, vous restez un peu en arrière.

Vous aimez être entouré de gens, mais généralement seulement des personnes avec lesquelles vous vous sentez à l’aise. Être avec un groupe de personnes différent vous donne un drôle de sentiment et pourrait même vous donner une petite anxiété sociale.

- Publicité -

3. Il y a des jours où vous voulez parler avec tout le monde, et des jours où vous ne voulez pas qu’on vous adresse la parole.

Il y a des jours où vous voulez envoyer des SMS à tous vos amis et faire des plans, alors que d’autres jours, vous ignorez tout le monde. Ça dépend simplement du jour; il n’y a aucune explication réelle autre que le fait que vous avez deux façons opposées de recharger vos batteries et que vous avez besoin d’un équilibre entre les deux. Si vous passez trop de temps avec les gens, vous avez vraiment envie de retourner au confort de votre propre maison. Mais si vous passez trop de temps seul, vous voulez être avec les autres.

4. Vous préférez les conversations profondes.

Comme je l’ai déjà dit, les conversations banales ne sont pas importantes pour nous. Ça nous met plutôt mal à l’aise, surtout quand la conversation ne mène nulle part, comme toujours. Quand nous avons une discussion, nous voulons apprendre à vous connaitre, le vrai vous. Nous voulons avoir quelque chose de sérieux à discuter. Les conversations profondes sont ce qui importe.

5. Vous êtes toujours perdu dans votre propre tête.

Vous réfléchissez toujours, seul ou avec les autres. Votre cerveau part dans mille directions différentes, que ce soit pour penser à quelque chose que vous devez faire la semaine prochaine ou une question que vous avez oublié de poser à votre ami, vous avez toujours quelque chose en tête. Vous vous donnez aussi fréquemment des discours d’encouragement quand vous avez besoin d’un peu de motivation.

6. Parfois, il est vraiment difficile de nous faire sortir.

Parce que, et si ce n’était pas amusant ou que ça ne valait pas le coup? Je finirai probablement par regretter de m’être levée et d’avoir laisser mes livres et mon PC derrière. Mais, et si c’était le moment merveilleux et tout le monde en parlait? Il y a des nuits ou vous ne voulez rien faire et des nuits où vous voulez tout faire.

7. Juste parce que vous aimez être seul ne veut pas dire que vous aimez être isolé.

Il y a une grande différence entre les deux. Vous aimez être seul parce que vous choisissez d’être seul. Mais vous n’aimez pas être seul parce qu’il n’y a personne là pour vous. Être seul et passer du temps à faire des choses qui vous intéressent est ce qui vous rend heureux, mais être avec les autres vous rend heureux aussi. Être isolé ne satisfait rien et plombe les deux ambiances.

- Publicité -

8. Vous aimez écouter les autres.

Vous aimez écouter les autres parce que parfois tout ce que vous voulez, c’est quelqu’un qui vous écoute. Même quand vous n’avez rien à dire, le fait que vous écoutiez aide quelqu’un parce qu’il sait que vous vous intéressez à lui. Mais écouter quelqu’un qui a des problèmes nous engage parce que nous nous sentons importants, comme si nous faisions quelque chose de bien pour quelqu’un.

9. Vous êtes sélectivement sociable.

Vous aimez être sociable, mais vous ne voulez pas être sociable avec tout le monde. Les gens qui ont beaucoup de problèmes ne vous intéressent pas du tout. Vous n’aimez pas parler négativement des autres et vous préférez éviter ceux qui le font. Ça vous rend extrêmement mal à l’aise.

10. Vous vous faites facilement de nouveaux amis, mais il vous est difficile de maintenir ces amitiés.

Se faire des amis ne vous pose aucun problème. Quand vous sortez, vous aimez sortir. Vous parlez aux gens, vous êtes sociable et vous êtes heureux. Mais après cette nuit de folie, vous vous réveillez le matin suivant et cette amitié n’est plus très importante à maintenir. Que ce soit parce que vous n’avez pas envie d’envoyer un SMS à quelqu’un ou parce que vous ne voulez pas quitter la maison, c’est le maintien qui vous pose un vrai défi.